NOUVELLES

Le chef de l'ONU condamne les propos d'un responsable iranien sur le Talmud

28/06/2012 08:54 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a vivement critiqué le vice-président iranien pour avoir dit que l'enseignement du Talmud, un des livres sacrés du judaïsme, était responsable de la diffusion de la drogue dans le monde.

M. Ban "a appelé à de nombreuses reprises les responsables iraniens à se retenir de lancer de tels propos antisémites. Il l'a fait une fois de plus à la suite de ces commentaires qui ont été rapportés", a indiqué mercredi soir le porte-parole du patron de l'ONU, Martin Nesirky.

Le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi avait affirmé la veille, lors d'une conférence internationale à Téhéran sur le trafic de drogue à laquelle participaient des diplomates étrangers, que "la diffusion de la drogue dans le monde est la conséquence des enseignements du Talmud (...) dont l'objectif est la destruction du monde".

"Le Talmud enseigne qu'il est licite de s'enrichir par des moyens légaux et illégaux, ce qui donne (aux juifs) le droit de détruire l'Humanité", avait ajouté M. Rahimi, cité mercredi par le site officiel de la présidence iranienne.

Le secrétaire général de l'ONU "pense qu'il est de la responsabilité des dirigeants au pouvoir de promouvoir l'harmonie et la compréhension, et il regrette profondément les manifestations de haine et d'intolérance religieuse", a encore souligné M. Nesirky.

Les commentaires de M. Rahimi ont été fortement dénoncés par l'Etat hébreu. Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a dénoncé un antisémitisme "de la pire espèce" et critiqué la présence de diplomates occidentaux lors de la conférence.

tw/sam/bar

PLUS:afp