NOUVELLES

Euro-2012 - Rébellion solidaire des perchistes dames lors des qualifications

28/06/2012 05:07 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

Les perchistes dames, dont la Française Vanessa Boslak, ont organisé une rébellion de solidarité en qualifications des Championnats d'Europe d'athlétisme, estimant que les 14 dernières perchistes en lice devaient participer à la finale, au lieu des 12 "réglementaires".

Quatorze athlètes se sont en effet retrouvées en lice en fin de qualifications sans toutefois qu'aucune n'ait encore franchi la barre de qualification automatique fixée à 4,45 m.

Onze perchistes avaient sauté 4,40 m, et trois étaient à égalité à 4,35 m: la Tchèque Jirina Ptacnikova, la Polonaise Monika Pyrek et la Grecque Stella-Iro Ledaki.

Après de longues palabres, plusieurs perchistes ont décidé de refuser de sauter, laissant écouler la minute réglementaire autorisée pour la prise d'élan. C'est ainsi que la Française Vanessa Boslak a été créditée d'un échec à 4,45 m sans sauter.

L'Allemande Silke Spiegelburg a même décidé d'amuser la galerie en effectuant sa tentative en marchant.

Mais la plaisanterie a pris fin lorsque la Tchèque Jirina Ptacnikova, qui avait encore trois essais et désirait assurer sa place, a "fait le métier" et franchi 4,45 m à son premier essai.

La Polonaise Monika Pyrek et la Grecque Stella-Iro Ledaki, qui avaient toutes deux échoué trois fois à 4,40 m, n'avaient plus que leurs yeux pour pleurer.

fbr/gv

PLUS:afp