NOUVELLES

Décès de l'écrivain Robert Sabatier, le père des «Allumettes suédoises»

28/06/2012 12:24 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

PARIS - L'écrivain Robert Sabatier, qui avait connu un grand succès avec «Les Allumettes suédoises», est mort jeudi à l'âge de 88 ans, a-t-on appris auprès de sa maison d'édition, Albin-Michel.

Le romancier s'est éteint à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) près de Paris, selon l'éditeur.

Membre de l'académie Goncourt, Robert Sabatier, né à Paris le 17 août 1924, était connu pour la série romanesque des «Allumettes suédoises», entamée à la fin des années 1960, qui racontait l'enfance et la jeunesse d'Olivier, un héros qui lui ressemblait beaucoup.

Des «Allumettes suédoise» jusqu'aux «Fillettes chantantes», en passant par «David et Olivier», «Olivier et ses amis», «Trois sucettes à la menthe» et «Les Noisettes sauvages», le roman d'Olivier suivait ce petit orphelin de Montmartre, qui allait ensuite découvrir la campagne et devenir adulte. Robert Sabatier était également l'auteur de romans différents comme «Les années secrètes de la vie d'un homme», «La Souris verte» et «Le Cygne noir».

Ses romans avaient été traduits dans une quinzaine de langues rappelle Albin-Michel et beaucoup adaptés au cinéma et à la télévision. Robert Sabatier avait aussi publié neuf recueils de poèmes et une «Histoire de la poésie française» en neuf volumes.

Le président de la République François Hollande a rendu hommage à «un écrivain qui aura marqué la littérature populaire du XXe siècle qui disparaît». «Cette figure attachante manquera à l'univers des lettres», souligne le chef de l'État.

«Chacun se souvient notamment des 'Allumettes suédoises', qui fut un très grand succès porté ensuite à l'écran», note le chef de l'État dans un communiqué diffusé par l'Élysée. «Mais c'est évidemment à travers son rôle à l'Académie Goncourt, que la figure de Robert Sabatier contribua largement au succès des romans de la dernière partie du XXe siècle.»

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a fait part aussi de sa «grande tristesse» à l'annonce de la disparition de cet «écrivain au souffle inépuisable», dont les romans et poèmes «ont bouleversé des milliers de lecteurs à travers le monde».

«Amoureux de Paris, la capitale lui a permis de vivre sa passion de la littérature et lui a inspiré sa série romanesque 'les Allumettes suédoises'», rappelle le maire de Paris dans un communiqué. «Cette oeuvre, qui a connu un succès international retentissant, a rendu un bel hommage à Montmartre, refuge de son héros Olivier, jeune orphelin libre et flâneur», souligne M. Delanoë. «Poète à la curiosité infinie, au style élégant et populaire, Robert Sabatier nous a offert d'inoubliables voyages vers des univers flamboyants, aux côtés de personnages attachants et pittoresques.»

PLUS:pc