NOUVELLES

Alberta: la santé financière actuelle est bonne mais l'avenir est incertain

28/06/2012 02:42 EDT | Actualisé 28/08/2012 05:12 EDT

EDMONTON - Des retombées importantes dans l'industrie pétrolière ont permis d'améliorer les résultats financiers de l'Alberta au cours de la dernière année financière, selon de nouvelles données publiées jeudi par le gouvernement.

Le déficit de l'Alberta, établi à 23 millions $, était nettement inférieur aux prédictions de l'an dernier. La province a ainsi pu éviter d'avoir à puiser 2,2 milliards $ supplémentaires dans son «bas de laine» pour les jours plus sombres, le Sustainability Fund.

Mais les reculs des prix du pétrole cette année laissent croire qu'il sera difficile pour le ministre des Finances, Doug Horner, de répéter ce scénario cette année.

La province compte sur les revenus et taxes de l'exploitation du gaz naturel et du pétrole pour financer la majeure partie de son programme de dépenses de 40 milliards $, mais les deux sources de revenus ont tendance à diminuer.

Le gouvernement misait sur la moyenne du prix de l'or noir, qui frisait les 100 $ US le baril pendant l'année financière en cours. Ce chiffre a toutefois reculé à une fourchette d'environ 80 $ US le baril.

Par ailleurs, les recettes tirées de l'impôt sur le revenu des particuliers et des entreprises ont chuté de trois pour cent en-deçà des prévisions pour la dernière année financière, même si 60 000 personnes de plus se sont établies dans la province, et malgré une croissance du PIB réel qui a atteint 5,0 pour cent.

PLUS:pc