NOUVELLES

USA: un juge bloque la vente de la tablette Galaxy 10,1 de Samsung

27/06/2012 10:20 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Une juge américaine a ordonné, tard mardi, à Samsung d'interrompre les ventes de sa tablette électronique Galaxy 10.1, pendant que le tribunal étudie les allégations d'Apple voulant que le géant sud-coréen ait illégalement calqué le design de son populaire iPad.

La juge Lucy Koh a affirmé que la poursuite d'Apple lui semble solide. Elle avait précédemment déclaré qu'il était essentiellement impossible de distinguer les deux tablettes l'une de l'autre.

Elle avait toutefois refusé, en décembre, de bloquer les ventes de la tablette de Samsung. Elle s'est ravisée après qu'un tribunal d'appel lui eut demandé, le 19 juin, de se pencher de nouveau sur le dossier.

Dans la décision rendue mardi, la juge Koh a déclaré qu'Apple subirait des «torts irréparables» si les ventes de la tablette Galaxy se poursuivaient. Samsung s'est dite «déçue» par cette décision.

Mme Koh a ordonné à Samsung de déposer une caution de 2,6 millions $ US, si jamais elle devait ultimement perdre sa cause.

Les deux rivales sont impliquées dans une multitude de querelles de propriété intellectuelle à travers le monde, concernant leurs tablettes et téléphones intelligents respectifs.

PLUS:pc