NOUVELLES

Un Saoudien préparait un attentat contre la maison de Bush au Texas

27/06/2012 06:56 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

Un Saoudien a été reconnu coupable mercredi de préparation d'attentats contre la maison de l'ancien président américain George W. Bush au Texas (sud), contre des centrales nucléaires, des barrages et d'autres cibles, a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué.

Khaled Ali Aldausari, 22 ans, avait été arrêté l'an dernier quand un fournisseur de produits chimiques avait fait part de ses soupçons après qu'il eut tenté d'acheter du phénol concentré, un produit autorisé à la vente mais qui peut être utilisé dans la fabrication d'une bombe.

Le FBI a trouvé des courriels dans lesquels il disait vouloir s'inscrire dans une université du Texas afin de pouvoir "cibler les infidèles américains".

Un de ces courriers électroniques, qu'il s'était envoyé à lui-même sous le titre "cibles", contenait les noms et adresses de trois membres de l'armée qui avaient été déployés dans la prison d'Abou Ghraib en Irak.

Un autre, sous le titre de la "maison du tyran", mentionnait l'adresse de George W. Bush à Dallas.

Le FBI avait aussi trouvé des éléments attestant qu'il cherchait à cacher des explosifs dans des poupées ou qu'il avait ciblé une discothèque avec une bombe dissimulée dans un sac à dos, ainsi que des instructions pour convertir un téléphone portable en détonateur à distance et pour piéger un véhicule avec des produits ménagers.

"Cette affaire rappelle une fois de plus la nécessité de rester vigilant à la fois sur le territoire intérieur et à l'étranger", a déclaré Lisa Monaco, ministre adjointe à la Justice chargée de la Sécurité nationale, dans ce communiqué.

Aldausari encourt la réclusion criminelle à perpétuité et 250.000 dollars d'amende, après avoir été reconnu coupable par un tribunal du Texas de tentative d'utilisation d'arme de destruction massive. Sa sentence sera fixée le 9 octobre.

mso-chv/sam

PLUS:afp