NOUVELLES

Un envoyé spécial du président soudanais en visite à Alger

27/06/2012 10:28 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

Le vice-président soudanais, envoyé spécial du chef de l'Etat Omar Al-Béchir, est arrivé mercredi à Alger pour une visite de "concertation sur les questions bilatérales et régionales", a-t-il annoncé à l'agence APS.

Le programme et la durée de la visite à Alger de Nafaa Ali Nafaa, qui a été accueilli à l'aéroport par le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci, n'a pas été précisé.

Le vice-président se trouve dans la capitale algérienne au moment où se tient la 9e session du Comité international des services de renseignement et de sécurité africains (Cissa) en présence notamment du président de la Commission de l'Union africaine Jean Ping et du ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé, arrivé mercredi pour discuter de la situation au Sahel.

Le Soudan est confronté à des manifestations déclenchées par des étudiants le 16 juin autour de l'université de Khartoum contre l'inflation galopante des prix de l'essence et de la nourriture. Elles se sont accrues après l'annonce le 18 juin d'un plan d'austérité remettant en cause le système de subventions sur les carburants, ce qui devrait encore aggraver une inflation qui a atteint 30% pour le seul mois de mai, selon des chiffres officiels.

Par le passé, d'autres événements de ce type, dont le principal exemple est la révolte de 1964 initiée par les étudiants, avaient provoqué la chute de la dictature militaire.

Mais le président Béchir, recherché par le tribunal pénal international pour crimes contre l'humanité au Darfour (ouest du Soudan), affirme qu'il n'y a pas de Printemps arabe au Soudan.

L'Algérie a vécu en janvier 2011 des émeutes contre la vie chère qui ont fait cinq morts et quelque 800 blessés que le pouvoir a calmé par un maintien des subventions aux produits de base, des mesures en faveur des commerçants et des hausses de salaire pour répondre à une suite de grèves. Il a ensuite initié un programme de réformes toujours en cours.

bmk/aub

PLUS:afp