NOUVELLES

Sélections américaines - Egalité au 100 m: décision samedi après le 200 m

27/06/2012 03:18 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

La décision sur le moyen de départager Allyson Felix et Jeneba Tarmoh, qui ont fini à égalité parfaite à la 3e place de la finale du 100 m des sélections américaines samedi à Eugene (Oregon), sera prise à l'issue du 200 m, que les deux sprinteuses vont courir.

La Fédération américaine d'athlétisme (USATF), prise de court par ce cas rarissime, a dû élaborer à la va-vite une procédure pour départager les jeunes femmes et leur a laissé le choix, si l'une d'elle ne se retire pas de son plein gré, entre une course en duel sur 100 m et un tirage au sort à pile ou face.

Celle qui sera déclarée troisième gagnera son billet pour le 100 m des jeux Olympiques alors que la quatrième ne courra pas la ligne droite à Londres (27 juillet-12 août) même si elle fera partie du groupe pour le 4x100 m.

"La Fédération a consulté les deux athlètes et finalisera le mécanisme à employer après avoir revu les athlètes et leur entraîneur après la finale du 200 m samedi. L'annonce sera faite samedi soir ou dimanche matin", a indiqué l'USATF mercredi dans un communiqué.

Si Felix et Tarmoh, qui sont toutes deux entraînées par Bob Kersee, sont d'accord sur la même modalité, c'est celle-ci qui sera retenue. Si l'une préfère le tirage au sort et l'autre le duel, le duel sera privilégié. Si les deux athlètes refusent de choisir, le tirage au sort les départagera.

Si la course en duel est choisie, celle-ci devra obligatoirement avoir lieu avant la fin des sélections américaines, c'est-à-dire dimanche.

Le 1er tour du 200 m a en effet lieu jeudi, les demi-finales vendredi et la finale samedi.

Ni le chronomètre au millième près (11 secondes 068/1000), ni les deux photo-finish n'avaient pu départager Felix et Tarmoh samedi en finale du 100 m.

Les résultats non-officiels avaient d'abord désigné Tarmoh 3e avec un millième d'avance (en 11.068) mais l'USATF avait indiqué une heure après la course que les deux sprinteuses étaient officiellement à égalité parfaite.

bpe/dif

PLUS:afp