NOUVELLES

Nord-Mali: au moins 20 morts dans les combats entre islamistes et Touareg à Gao

27/06/2012 12:56 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

Au moins vingt personnes, essentiellement des combattants, ont été tuées lors des violents affrontements armés qui ont opposé mercredi à Gao (nord-est du Mali) des rebelles touareg à des islamistes, ont affirmé des témoins à l'AFP.

Dans un des quartiers de Gao, Djoulabougou, un journaliste local a déclaré avoir vu "onze morts", des combattants de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), d'autres témoins indiquant avoir vu "au moins dix corps" sur la route entre le centre et l'aéroport.

Un responsable de l'hôpital de la ville a affirmé avoir reçu trois morts et quatorze blessés, tous des combattants islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao).

Un enseignant de Gao a estimé qu'il faut s'attendre "à un bilan lourd, d'après ce qu'on entend en ville".

Le gouvernorat de la ville de Gao (nord-est du Mali), qui servait de quartier-général au MNLA pour tout le Nord, a été pris par les islamistes du Mujao après plusieurs heures de combats qui avaient débuté mercredi matin.

sd/stb/mrb/hba

PLUS:afp