NOUVELLES

L'Espagne bat le Portugal en tirs de barrage et atteint la finale de l'Euro

27/06/2012 05:48 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

DONETSK, Ukraine - Cesc Fabregas a marqué le but victorieux en tirs de barrage et l'Espagne a battu le Portugal 4-2, mercredi, accédant ainsi à la finale de l'Euro 2012.

Andres Iniesta, Gerard Pique et Sergio Ramos ont été les autres buteurs de l'Espagne.

Le gardien espagnol Iker Casillas a stoppé le premier tir portugais de Joao Moutinho en fusillade, puis Bruno Alves a frappé de plein fouet la barre transversale, mettant la table pour le filet victorieux de Fabregas.

Dimanche à Kiev, l'Espagne affrontera en finale les gagnants du match entre l'Italie et l'Allemagne, qui aura lieu jeudi.

Les Espagnols voudront signer un troisième triomphe de suite en tournoi majeur, après l'Euro 2008 et le Mondial de 2010.

«C'est un miracle de se retrouver encore une fois en finale, a dit Fabregas. C'est vraiment incroyable.»

Fabregas est entré dans le match comme réserviste, en deuxième demie du temps régulier.

«L'équipe a travaillé très fort, a dit Fabregas. J'avais le pressentiment que nous pouvions gagner si le match allait en penalties, et c'est ce qui est arrivé.»

Cristiano Ronaldo a eu plusieurs occasions de marquer pour le Portugal, mais il a envoyé trois tirs bien au-delà de la barre transversale. La vedette du Real Madrid, qui avait marqué trois fois à ses deux derniers matches, n'a pas pu tenter sa chance en penalties. Il devait être le cinquième des siens, mais le débat s'est réglé avant ça.

Après 90 minutes largement austères, avec un onze espagnol peu impressionnant, le match a offert du jeu plus excitant en périodes de prolongation.

Le milieu de terrain espagnol Andres Iniesta a forcé le gardien portugais Rui Patricio à faire un superbe arrêt de la main à la 103e minute, en zone de penalty. Huit minutes plus tard, Rui Patricio s'est aussi distingué contre le réserviste Jesus Navas.

Les esprits se sont échauffés à certains moments, le Portugais Pepe écopant d'un carton jaune pour un contact avec Xabi Alonso, sur une balle haute. Ronaldo a aussi été mis au défi de façon musclée.

En penalties, Xabi a vu le premier essai être stoppé par Rui Patricio. Casillas a bloqué le tir de Moutinho; Iniesta, Pique et Ramos ont fait mouche, tandis que Pepe et Nani ont marqué pour le Portugal.

«Nous n'avons pas été chanceux sur le premier tir, mais nous avons marqué par la suite, a dit Casillas. Nous avons été très chanceux mais justement, parfois tout est une question de chance.»

PLUS:pc