NOUVELLES

L'Egypte poursuit une agence iranienne pour une fausse interview de Morsi

27/06/2012 12:25 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

L'Egypte va poursuivre une agence de presse iranienne qu'elle accuse d'avoir publié une fausse interview du président islamiste élu Mohamed Morsi, a rapporté mercredi l'agence officielle égyptienne Mena.

La Mena cite le porte-parole de M. Morsi, Yassir Ali, affirmant que l'agence Fars a créé de toute pièces l'interview, largement reprise, dans laquelle le nouveau président disait prôner un renforcement des liens avec l'Iran et souhaiter "réviser" les accords de paix avec Israël.

"Une action en justice sera menée contre l'agence de presse iranienne Fars, qui a fabriqué une interview", a affirmé Yassir Ali.

Au Caire, un porte-parole de la présidence, cité par la Mena, avait déclaré lundi, le jour de la publication de l'interview, que "M. Morsi n'a donné aucun entretien à Fars et tout ce que cette agence a publié est sans fondement".

Fars avait affirmé pour sa part que M. Morsi lui avait accordé cette interview dimanche, quelques heures avant l'annonce officielle de sa victoire à l'élection présidentielle par la commission électorale.

L'Iran a salué la victoire de M. Morsi, devenu premier président élu de l'Egypte depuis la chute en 2011 de Hosni Moubarak, qui se méfiait beaucoup de Téhéran et considérait l'Iran comme un élément déstabilisateur au Moyen-Orient.

se/cco/cnp

PLUS:afp