NOUVELLES

La coupe Stanley s'arrêtera en Slovénie et dans 5 provinces canadiennes cet été

27/06/2012 02:03 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

La coupe Stanley s'arrêtera pour la première fois en Slovénie, en plus de se retrouver dans 13 États américains et cinq provinces canadiennes, cet été.

On le sait, l'une des plus belles récompenses qui vient avec la conquête de ce trophée, c'est le privilège de pouvoir l'amener chez soi pour une journée. C'est ce droit qu'ont obtenu les membres des Kings de Los Angeles, cette année.

Le défenseur recrue Slava Voynov sera le premier à pouvoir le faire, le 3 juillet, quand la coupe Stanley se rendra jusqu'à Tcheliabinsk, en Russie, à 13 fuseaux horaires de Los Angeles. De cet endroit, elle fera un arrêt rapide à Moscou dans les mains d'Andrei Loktionov avant d'ajouter un pays à la longue liste des endroits qu'elle a visités au fil de l'histoire.

La journée de Anze Kopitar avec le trophée sera sans doute l'un des plus attendues de l'été. Il est le premier Slovène à jouer dans la LNH — Jan Mursak est devenu le deuxième au cours de la dernière saison avec les Red Wings de Detroit — et bon nombre de ses compatriotes ont fait la fête jusqu'au milieu de la nuit pendant les dernières séries éliminatoires afin de regarder à la télé le parcours des Kings vers la conquête du titre.

On ne peut qu'imaginer à quel point l'esprit sera à la fête quand ils auront enfin la chance de toucher au trophée, le 6 juillet.

Après avoir quitté l'Europe, la coupe Stanley trouvera son chemin jusqu'au Québec, où Jonathan Bernier doit l'amener à Laval et Simon Gagné, à Lac-Beauport.

L'entraîneur Darryl Sutter aura la chance de savourer la présence du trophée un peu plus longtemps que les autres. Il doit passer trois jours avec la coupe en Alberta à la fin de juillet. C'est là une belle récompense pour celui qui a enfin remporté un championnat pour la première fois en 28 saisons dans la LNH comme joueur, entraîneur ou directeur général.

Le gardien lauréat du trophée Conn-Smythe Jonathan Quick (Stamford, Connecticut) et le capitaine Dustin Brown (Ithaca, New York) amèneront la coupe chez eux lors de journées consécutives avant qu'elle n'amorce une tournée à travers le Canada en août.

Après des séjours chez Willie Mitchell et l'instructeur des gardiens Bill Ranford en Colombie-Britannique, la coupe Stanley se rendra en Saskatchewan en vue d'arrêts avec Dwight King et Jarret Stoll, au Manitoba chez Dustin Penner et dans le nord de l'Ontario chez Mike Richards, le 18 août.

Le trophée doit d'ailleurs passer plus d'une semaine en Ontario, dont deux jours à London, chez Drew Doughty et Jeff Carter.

Après un séjour de deux semaines à Los Angeles au début du mois de septembre, le trajet de la coupe se terminera au Québec chez Luc Robitaille, le 19 septembre.

Le lendemain, le trophée sera renvoyé à la ligue afin qu'on puisse y graver les noms des plus récents champions de la LNH.

PLUS:pc