NOUVELLES

Incendie dans le Colorado: 32.000 personnes évacuées, des bâtiments détruits

27/06/2012 09:37 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

L'incendie qui fait rage près de Colorado Springs (Colorado, ouest des Etats-Unis) a redoublé de violence et pénétré dans la ville, entraînant l'évacuation de plus de 32.000 personnes et la destruction de plusieurs bâtiments, ont indiqué mercredi les autorités.

"Jusqu'à (mardi) après-midi, nous avions affaire à un feu de forêt, mais depuis, il est entré dans les zones nord-ouest de la ville. Personne ne s'attendait à ce que cela arrive", a déclaré Steve Bach, le maire de Colorado Springs, à la chaîne de télévision KDVR-TV.

"C'est une tempête de feu aux proportions épiques", a résumé le chef des pompiers de Colorado Springs Richard Brown, cité par le quotidien local Denver Post.

Colorado Springs, deuxième ville du Colorado, est située à une centaine de kilomètres au sud de Denver.

L'incendie, baptisé Waldo Canyon Fire, s'est déclenché samedi et s'est immédiatement montré très dangereux. Mardi après-midi, des vents contraires ont obligé les autorités à ordonner l'évacuation de plus de 32.000 personnes, selon les chiffres du bureau du shérif.

L'incendie a déjà détruit près de 2.500 hectares de végétation et n'est contenu qu'à 5%. Les autorités ne sont pas encore en mesure de chiffrer le nombre de bâtiments détruits, mais craignent qu'il ne soit élevé.

Le Flying W Ranch, un ranch d'élevage très réputé dans l'Etat pour son restaurant, a annoncé sur son site internet que ses installations avaient été "réduites en cendres".

Le gouverneur du Colorado, John Hickenlooper, a survolé l'incendie mardi soir pour prendre la mesure des dégâts. "C'est un spectacle lugubre, les destructions sont énormes", a-t-il déclaré à la chaîne KCNC-TV.

Le seul motif de satisfaction, a-t-il dit, est qu'aucune victime ne soit à déplorer.

Des températures record, des taux très bas d'humidité et des vents soufflant jusqu'à 100 kmh ont récemment provoqué plusieurs incendies d'une grande violence dans l'Ouest américain.

Les pompiers du Colorado combattent plusieurs autres feux, notamment le High Park Fire, près de Fort Collins (100 km au nord-ouest de Denver), qui a déjà détruit près de 35.000 hectares de végétation. L'incendie, le deuxième de l'histoire du Colorado, était contenu mardi à 65%.

En raison entre autres de températures élevées et d'un climat très sec, ce sont au total une quarantaine d'incendies qui touchaient, à des degrés divers, l'Ouest des Etats-Unis mercredi, selon les autorités.

Les plus importants d'entre eux touchaient le Colorado, le Montana (nord-ouest), l'Alaska (nord-ouest) et le Nouveau-Mexique (sud-ouest).

bur-mdm/bar

PLUS:afp