NOUVELLES

Euro-2012 - Parole du jour: "qu'est-ce qu'on fait, on rentre à la maison?"

27/06/2012 03:29 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT

"Qu'est-ce qu'on fait alors, on rentre à la maison?" a répondu provocateur le sélectionneur de l'Italie, Cesare Prandelli, mercredi, aux journalistes qui l'interrogeaient sur la forme éblouissante de l'Allemagne que la "Nazionale" affronte jeudi en demi-finale de l'Euro-2012.

"Et qu'est-ce qu'on fait alors, on rentre à la maison? Non, on le (le match, ndlr) joue", a dit Prandelli en conférence de presse après avoir entendu égrener les qualités d'une Mannschaft plus jeune, plus efficace devant le but et plus reposée après deux jours de récupération en plus que les Italiens.

Volontariste, Cesare Prandelli a juré vouloir rester fidèle à ses idées de jeu offensif.

"Nous n'avons qu'une seule arme, le jeu, ce serait dénaturer deux années de travail, et peut-être même immature, de ne pas jouer. On prendra des risques. Ce sera un match ouvert. Il faut créer, créer, créer, et être plus réaliste devant le but, des occasions, nous en avons."

En dépit de ce jeu séduisant, les Azzurri n'ont toutefois remporté qu'un seul match durant cet Euro, 2 à 0 contre l'Eire, les autres rencontres se soldant par des résultats nuls (1-1 contre l'Espagne puis la Croatie, 0-0 contre l'Angleterre éliminée aux tirs au but).

L'Italie affronte l'Allemagne en demi-finale de l'Euro-2012, jeudi à Varsovie (20h45, 18h45 GMT).

grd/nip/ep

PLUS:afp