NOUVELLES

Chypre: faits et chiffres

27/06/2012 04:27 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

Quelques faits et chiffres relatifs à Chypre, membre de l'Union européenne et de la zone euro qui exercera à partir du 1er juillet la présidence semestrielle de l'UE.

SUPERFICIE: 9.250 km2

POPULATION: 838.897 en 2011

CAPITALE: Nicosie (Lefkosia)

LANGUES OFFICIELLES: Grec, Turc

Chypre est divisée en deux parties depuis l'invasion de sa partie nord par la Turquie en 1974. Les populations grecque-chypriotes et turque-chypriotes sont depuis séparées par une "ligne verte" gardée par les Nations unies. La République turque de Chypre du Nord (autoproclamée) s'étend sur environ un tiers de l'île et n'est reconnue internationalement que par la Turquie. Quelque Près de 840.000 personnes habitent dans la République de Chypre, seule entité internationalement reconnue, et quelque 200.000 dans la partie nord.

INSTITUTIONS POLITIQUES:

- Président de la République, chef de l'Etat: Demetris Christofias, élu au suffrage universel direct en février 2008. Il appartient au parti Akel (Parti progressiste des travailleurs, communiste). Il n'y a pas de Premier ministre et le Président de la République dirige le Conseil des ministres. M. Christofias dirige actuellement un gouvernement minoritaire composé de son seul parti AKEL qui dispose de 19 sièges sur 56 (La Chambre des représentants est composée de 80 sièges mais 24 réservés à la communauté turque-chypriote ne sont actuellement pas pourvus).

- Prochaines élections présidentielles en février 2013 et législatives en 2016.

- Chypre a adhéré à l'Union européenne le 1er mai 2004 et à la zone euro le 1er janvier 2008

ECONOMIE:

Chypre est la troisième plus grande île de Méditerranée après la Sicile et la Sardaigne. Les services représentent 70% du PIB, notamment les services financiers et le tourisme.

Elle a été fortement touchée par la crise en Grèce, la République de Chypre restant culturellement et économiquement très proche d'Athènes. Les banques chypriotes détiennent une forte proportion de titres de dette grecque qui sont considérablement dévalués.

PIB: 17,3 milliards d'euros en 2010 (source Commission européenne)

DETTE PUBLIQUE: 71,6% du PIB en 2011, 76,5% en 2012 (prévisions de la Commission européenne)

DEFICIT PUBLIC: 6,3% du PIB en 2011, 3,4% en 2012 (prévisions de la Commission européenne)

CROISSANCE: +0,5% en 2011, -0,8% en 2012 (prévisions de la Commission européenne)

INFLATION: 3,5% en 2011, 3,4% en 2012 (prévisions de la Commission européenne).

CHOMAGE: 7,8% en 2011, 9,8% en 2012 (prévisions de la Commission européenne)

NOTATION: Standard and Poor's, Moody's et Fitch ont dégradé à plusieurs reprises la note de Chypre depuis 2011 en raison des conséquences de la crise grecque et elle se trouve désormais reléguée en catégorie "spéculative". En conséquence, Chypre se retrouve exclu des marchés de la dette internationaux et doit trouver d'autres moyens de financement. Le gouvernement chypriote a ainsi obtenu pour 2012 un prêt à taux bonifié de 2,5 milliards d'euros de la Russie et vient de demander une assistance financière à l'Union européenne d'un montant non précisé pour aider son secteur bancaire.

doc/jld

PLUS:afp