DIVERTISSEMENT

Amy Winehouse était heureuse et en santé avant de mourir, selon son père dans son livre biographique

27/06/2012 03:43 EDT | Actualisé 27/08/2012 05:12 EDT
Getty Images

TORONTO - Amy Winehouse était heureuse, en santé et peut-être même prête à fonder une famille juste avant de mourir, selon son père Mitch Winehouse.

La chanteuse talentueuse mais troublée est morte d'empoisonnement par l'alcool le 11 juillet 2011. Son père vient de publier «Amy, My Daughter», qui raconte avec émotion l'incapacité de la chanteuse de vaincre ses problèmes de consommation.

Mais selon Mitch Winehouse, ce qui est le plus tragique dans la mort de sa fille, c'est qu'elle est survenue au moment où elle semblait se reprendre en main, juste avant une rechute. Elle avait cessé de consommer des drogues dures depuis 18 mois, elle était enfin dans une relation amoureuse saine et elle était sobre depuis au moins six semaines lorsqu'elle s'est finalement enivrée jusqu'à en mourir.

En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, Mitch Winehouse a admis qu'il avait de l'espoir.

Le père de la chanteuse précise que les 18 derniers mois de la vie de sa fille n'ont pas été parfaits et qu'il y a eu des moments où elle a été déprimée et où elle buvait trop, mais qu'il y a aussi eu de belles périodes où elle ne buvait pas.

Mitch Winehouse a indiqué qu'il tenait à ce que les gens sachent qu'elle était heureuse et que c'est l'une des raisons pour lesquelles il a écrit le livre.

Sa fille a connu une énorme et soudaine popularité grâce à sa voix grave et à son style rétro, mais ses problèmes liés à la consommation de drogues et d'alcool sont arrivés tout aussi rapidement.

C'est pourquoi lorsqu'elle est morte, à l'âge de 27 ans, certains ont vécu un deuil tandis que d'autres en sont arrivés à des conclusions au sujet de la cause de son décès.

«Il y avait tellement de fausses croyances après la mort d'Amy : qu'elle s'était enlevé la vie, qu'elle était morte d'une surdose de drogue, des choses du genre», se souvient Mitch, qui avait nié ces rumeurs à l'époque mais qui n'a pu crier victoire que lorsque le coroner a indiqué que la chanteuse était morte à cause de l'alcool.

«Personne ne me croyait. Ils croyaient que je n'étais qu'un père aveuglé par le deuil. Mais tout le monde sait maintenant que je disais la vérité», a souligné Mitch Winehouse.

La chanteuse est morte depuis moins d'un an, mais la blessure semble toujours aussi fraîche pour son père. Il laisse ainsi échapper un sanglot lorsqu'il décrit sa fille comme étant «une personne incroyable, évidemment très talentueuse, mais une bonne, bonne fille», une personne qui était forte mais qui avait «une faiblesse évidente».

Dans son livre, le père d'Amy Winehouse blâme en grande partie l'ancien mari de sa fille, Blake Fielder-Civil, pour les problèmes de la chanteuse. Il l'accuse d'avoir initié sa fille aux drogues dures, de l'avoir mêlée à ses problèmes judiciaires et d'avoir empêché toute tentative de sa famille de l'aider à devenir sobre.

Environ un an avant sa mort, Amy Winhouse a commencé à fréquenter le cinéaste britannique Reg Traviss, qui est demeuré proche de la famille. Selon Mitch, le couple était promis à un bel avenir.

«Ils se seraient certainement mariés. Ils auraient sûrement eu des enfants, a-t-il prédit. Je veux que les gens sachent qu'elle était passée par-dessus Blake.»