NOUVELLES

Un nouveau segment de l'oléoduc Keystone XL approuvé dans le sud du Texas

26/06/2012 05:10 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

HOUSTON - L'entreprise TransCanada (TSX:TRP) a obtenu mardi la permission de construire un nouveau segment de son oléoduc, dont l'objectif est d'acheminer le pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta vers les raffineries du Texas.

Le Corps des ingénieurs de l'armée des États-Unis a annoncé dans une lettre que l'entreprise de Calgary pourra construire une section de 185 kilomètres de l'oléoduc près de Galveston, dans le sud du Texas.

TransCanada doit encore obtenir une approbation pour construire deux autres sections de l'oléoduc de 780 kilomètres entre Cushing, dans l'Oklahoma, et le golfe du Mexique.

L'administration du président Barack Obama a rejeté l'ensemble du projet Keystone XL plus tôt cette année, en affirmant qu'il fallait plus de temps pour établir un nouveau tracé au Nebraska afin d'apaiser les inquiétudes environnementales dans cet État.

TransCanada a d'abord entamé la construction de la partie sud de l'oléoduc parce que cette section ne nécessite pas un permis fédéral.

Pendant ce temps, le département d'État a entamé une nouvelle étude du segment de l'oléoduc entre la frontière canadienne et Steele City, au Nebraska.

PLUS:pc