NOUVELLES

SCHL: le taux d'inoccupation dans les résidences pour personnes âgées est stable

26/06/2012 08:45 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le taux d'inoccupation des places standards dans les résidences pour personnes âgées du Canada est resté stable au printemps dernier par rapport à un an plus tôt.

Selon un rapport diffusé par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), il est passé de 10,7 à 10,6 pour cent.

Une place standard est occupée par un résident qui paie le loyer du marché et reçoit moins d'une heure et demie de soins par jour.

Même si le nombre total de places a augmenté dans les résidences pour personnes âgées, le nombre de places standards a en fait diminué en raison de la hausse du nombre total de résidents.

Quant au taux d'inoccupation global, il est resté plutôt stable; il est passé de 9,7 pour cent en 2011 à 9,5 pour cent cette année.

Le plus haut taux d'inoccupation des places standards, soit 38,7 pour cent, a été enregistré à Terre-Neuve-et-Labrador et le plus faible, 4,8 pour cent, au Manitoba.

La proportion de places standards vacantes était supérieure à la moyenne nationale en Ontario, où elle était estimée à 14,4 pour cent.

Elle était inférieure à la moyenne au Québec (8,4 pour cent), tout comme au Nouveau-Brunswick (7,7 pour cent).

C'est par ailleurs au Québec que le loyer mensuel moyen des studios et des chambres individuelles incluant au moins un repas par jour était le plus bas. Il se situait à 1410 $.

Le loyer le plus haut, 2699 $, était exigé en Ontario.

-

PLUS:pc