NOUVELLES

Québec accordera 2,5 millions $ à des projets culturels pour les aînés

26/06/2012 03:23 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Québec injecte 2,5 millions $ pour financer divers projets à caractère culturel destinés aux aînés.

Les projets retenus devront également être financés par les municipalités, puisque Québec tient à ce qu'il y ait au moins appariement entre sa mise et celle de la municipalité. Des projets d'une valeur de 5 millions $ pourraient donc être ainsi financés.

L'annonce en a été faite mardi à Montréal par deux ministres, Christine St-Pierre, de la Culture et des Communications, et Marguerite Blais, responsable des Aînés.

La ministre Blais a donné plusieurs exemples de projets d'intérêt, comme Drummondville, qui faisait une exposition d'oeuvres d'art chaque année et qui y a intégré un volet destiné aux aînés, ou Trois-Rivières, qui a un volet pour aînés à son festival de poésie. Dans d'autres cas, un violoniste vient jouer pour les personnes âgées dans un Centre de soins de longue durée ou des aînés sont initiés à la peinture ou à la danse.

«On ne parle pas de gros montants d'argent. On peut faire beaucoup, beaucoup de chemin avec de petits montants d'argent en culture. Ce qui est important, c'est de faire en sorte que les personnes aînées aient accès à la culture, soit en ayant accès aux lieux culturels, soit en amenant la culture vers les personnes qui sont à mobilité réduite ou qui ne peuvent sortir de l'endroit où elles résident», a résumé la ministre St-Pierre.

Pour que Québec finance le projet, il devra déjà y avoir une entente en matière de développement culturel entre la ville et le gouvernement du Québec. Une centaine de villes au Québec sont ainsi concernées, dont Montréal, Québec et Trois-Rivières.

Auparavant, des gens intéressés à voir leur projet subventionné par le ministère essuyaient un refus faute de programme adapté à leurs besoins, a admis la ministre Blais.

PLUS:pc