Huffpost Canada Quebec qc

Publicité contre Marois : le PLQ s'étonne de la mise en demeure de Guy Séguin

Publication: Mis à jour:

Le Parti libéral du Québec n’a pas l’intention de répondre favorablement à la mise en demeure de Guy Séguin, l’auteur des images qui ont servi à la publicité du PLQ contre Pauline Marois.

Dans un courrier diffusé sur son compte Twitter, le directeur général du parti, Karl Blackburn, affirme que sa requête n’est « pas fondée ».

YouTube a en revanche accédé à la demande du vidéaste amateur en retirant de son site la pub du PLQ. « This video is no longer available due to a copyright claim by Police du Net / Guy Séguin », mentionne YouTube sur un écran noir.

Les libéraux ont donc dû trouver une autre plateforme pour continuer à diffuser leur publicité sur leur propre site Internet.

Dans le courrier adressé à Guy Séguin, le DG du PLQ explique que les images en question ont été obtenues sur la page Facebook de Roland Richer, le candidat péquiste dernièrement élu député d’Argenteuil. « Ce dernier les diffusait à des fins politiques et partisanes, sans aucune réserve et avec l’accord explicite ou implicite de celui ou celle qui les a filmées », indique Karl Blackburn, soulignant que la vidéo circulait sur « d’autres sites Internet explicitement politiques », ainsi que sur la page Facebook de M. Séguin, intitulée « Sortons les libéraux ».

M. Blackburn s’étonne donc que le vidéaste ne veuille plus aujourd’hui que ses images soient reproduites à des fins politiques. Il s’est également aperçu que Guy Séguin diffusait sur sa page Facebook une parodie d’une publicité libérale. « Il nous semble alors évident que vous comprenez fort bien le contexte politique dans lesquelles interviennent nos deux démarches respectives », écrit le DG du PLQ qui conclut que la demande de M. Séguin «nous surprend d’autant, et nous paraît non fondée. Bien à vous ».

Diffusée lundi en fin de journée sur le site Internet du Parti libéral ainsi que sur YouTube, la publicité contre Pauline Marois a depuis beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux.

Plus tôt, mardi, Jean Charest a affirmé que la population avait intérêt à voir ces images de Mme Marois. La population devra tirer les conclusions qui s'imposent, a déclaré le premier ministre.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les réactions Twitter à la pub du PLQ
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Publicité contre Marois: l'auteur de la vidéo met le PLQ en demeure

Charest défend la pub du PLQ qui montre Marois frappant sur une ...