NOUVELLES

Nigeria: attaque par des hommes armés d'une station de police à Kano (nord)

26/06/2012 02:36 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

Des hommes armés ont attaqué mardi avec des armes automatiques et des explosifs une station de police de la ville de Kano, dans le nord du Nigeria, théâtre ces derniers mois de violences menées par le groupe islamiste Boko Haram, a indiqué à l'AFP une source policière locale.

"La station de police de Goron Dutse est en train d'être attaquée par des hommes utilisant des explosifs et des armes automatiques", a déclaré à l'AFP un haut responsable policier, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

Un correspondant de l'AFP a entendu cinq explosions ainsi qu'un panache de fumée noire s'élevant de cette direction. Les explosions ont ensuite cessé, et aucun bilan de ces violences n'était disponible en début de soirée.

Le Nigeria est frappé depuis des mois par de nombreux attentats meurtriers revendiqués par le groupe Boko Haram, le plus souvent contre les représentants de l'Etat, les forces de sécurité, et la minorité chrétienne dans le Nord à majorité musulmane.

Deuxième ville du pays et plus grande agglomération du nord, Kano est une cible privilégiée de Boko Haram. Des attaques et attentats coordonnés y avaient fait au moins 185 morts en janvier.

Des attentats contre trois églises chrétiennes le 17 juin dans Kano et sa région ont provoqué un cycle de représailles entre chrétiens et musulmans, faisant plus de 100 morts en une semaine.

Cette dernière escalade de violences a eu pour conséquence l'intensification des critiques contre le président Goodluck Jonathan, qui a accusé dimanche les "terroristes" de Boko Haram de vouloir "destabiliser le gouvernement".

Pays le plus peuplé d'Afrique avec quelque 160 millions d'habitants, le Nigeria est divisé entre un nord majoritairement musulman et un sud à dominante chrétienne plus riche grâce au pétrole.

abu-mjs/hba

PLUS:afp