NOUVELLES

L'OEA va envoyer une mission au Paraguay pour évaluer la situation (Insulza)

26/06/2012 09:13 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'Organisation des Etats américains (OEA), José Miguel Insulza, a annoncé mardi l'envoi d'une mission au Paraguay pour évaluer la situation après la destitution expresse du président Fernando Lugo par le Parlement.

M. Insulza a fait cette annonce au terme d'une réunion extraordinaire de l'OEA à Washington où se trouve son siège. La rencontre a pris fin sans que les 34 membres actifs de l'organisation parviennent à un compromis sur les éventuelles mesures à prendre face à la situation au Paraguay.

"Il est de mon devoir d'obtenir toutes les informations que ce Conseil requiert, afin qu'il puisse prendre des décisions", a indiqué M. Insulza, sans dire s'il comptait prendre lui-même la tête de la mission ou bien s'il allait désigner des délégués pour cela.

La mission, qui prévoit une rencontre avec Fernando Lugo, se rendra au Paraguay dans les jours à venir, mais pourrait également se rendre dans d'autres pays de la région, a souligné le secrétaire général de l'OEA.

"J'espère être en mesure de vous ramener les renseignements attendus vers le milieu de la semaine prochaine", a-t-il ajouté.

Accusé par le Parlement d'avoir "mal rempli ses fonctions", M. Lugo (gauche), à qui il restait un peu plus d'un an de mandat, a été destitué vendredi au terme d'un procès politique expédié en quelques heures devant le Congrès. Il a été remplacé par son vice-président, le libéral Federico Franco. Cette transition menée au pas de charge a été condamnée par de nombreux pays d'Amérique latine, certains chefs d'Etat employant même le terme de "coup d'Etat".

du/sf/lor

PLUS:afp