NOUVELLES

Les partisans de trois nations sont sont accusés de racisme à l'Euro 2012

26/06/2012 11:47 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

KIEV, Ukraine - L'UEFA a déposé des accusations de racisme à l'endroit de trois nations pour des insultes à caractère racial proférées par leurs partisans au cours de l'Euro 2012.

L'Espagne, la Russie ont toutes deux été accusées. Les supporteurs espagnols auraient imité des cris de singes à l'endroit de l'attaquant italien Mario Balotelli, tandis que les partisans russes auraient proférées des insultes à l'endroit du Tchèque Theodor Gebre Selassie. Les deux joueurs sont Noirs.

Les partisans de la Croatie ont quant à eux été trouvés coupables d'avoir proféré des insultes racistes à l'endroit de Bolatelli. La fédération croate a donc écopé d'une amende de 102 500 $ CAN.

L'UEFA a ouvert une enquête dans les cas espagnols et russes. Si leurs supporteurs sont trouvés coupables, les fédération nationales de ces deux pays seront aussi mis à l'amende.

La Russie a déjà écopé d'une amende de près de 240 000 $ en raison du comportement de ses partisans dans ses trois matchs de groupe. Elle fait aussi face à une pénalité de six points en qualifications de l'Euro 2016, une sanction qu'elle a porté en appel.

Finalement, l'UEFA a aussi imposé une amende de 9600 $ au Portugal après que l'un de ses partisans ait tenté de se faufiler sur le terrain dans le match de quarts de finale contre la République tchèque, jeudi dernier.

PLUS:pc