NOUVELLES

Le commandant de l'Otan en Afghanistan, John Allen, se rend au Pakistan

26/06/2012 04:37 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

Le commandant des forces internationales en Afghanistan, le général américain John Allen, doit se rendre mercredi au Pakistan afin de tenter de trouver un accord sur la réouverture des routes de ravitaillement de l'Otan, ont affirmé mardi deux responsables américains.

Au cours de sa visite, le général Allen doit notamment rencontrer le puissant chef de l'armée pakistanaise, le général Ashfaq Kayani.

Les Etats-Unis avaient annoncé le 12 juin le retrait du Pakistan de leurs négociateurs, présents depuis six semaines sur place, en raison de l'impasse des discussions sur la réouverture des routes de ravitaillement de l'Otan depuis le Pakistan, cruciales pour les troupes de l'Alliance atlantique déployées en Afghanistan.

Quelques jours auparavant, le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, avait une nouvelle fois appelé Islamabad à "prendre des mesures" contre le réseau islamiste Haqqani, qui se réfugie au Pakistan pour conduire des attaques contre l'Otan en Afghanistan.

"Nous atteignons la limite de notre patience quant au fait que le Pakistan continue d'autoriser au réseau Haqqani à rester sur son territoire", avait lancé M. Panetta lors d'une visite à Kaboul.

Le Pakistan interdit le passage des convois routiers de l'Otan sur son territoire en représailles depuis la mort de 24 de ses soldats tués par erreur dans des frappes aériennes américaines contre un poste frontière pakistanais en novembre 2011.

Washington a refusé de présenter des excuses formelles pour ce bombardement, estimant que les torts étaient partagés.

La fermeture des voies de passage oblige les alliés à utiliser davantage leurs avions cargo et à passer par le nord pour gagner le Pakistan par la route, via la Russie et d'anciennes républiques soviétiques. Ces routes sont plus longues et plus coûteuses.

mra-ddl/mdm

PLUS:afp