NOUVELLES

Décès de la scénariste américaine Nora Ephron à l'âge de 71 ans

26/06/2012 08:50 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

La scénariste, réalisatrice et essayiste américaine Nora Ephron, qui a notamment signé les comédies romantiques "Quand Harry rencontre Sally" et "Nuits blanches à Seattle", est décédée mardi à New York à l'âge de 71 ans, a annoncé sa famille.

Son fils Jacob Bernstein a confirmé au New York Times qu'elle était décédée d'une pneumonie, consécutive à une leucémie.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a déclaré dans la soirée que "la mort de Nora Ephron (était) accablante pour la communauté artistique de New York. De ses débuts dans la presse new-yorkaise à ses grands succès hollywoodiens, Nora a toujours aimé les bonnes histoires new-yorkaises et elle les racontait comme personne", écrit-il dans un communiqué.

Dans l'après-midi, anticipant l'annonce du décès, Liz Smith, une amie de Nora Ephron, avait écrit sur son blog, spécialisé dans les spectacles: "Je ne dirai pas +Repose en paix+, je demanderai juste: +Comment diable allons-nous faire sans toi ?+"

Nora Ephron, née en 1941 à New York, avait commencé sa carrière dans le journalisme, travaillant notamment à Newsweek, au New York Post et à Esquire.

Elle s'était ensuite consacrée au cinéma, signant une quinzaine de films comme scénariste, réalisatrice ou productrice.

Si elle s'est essayée au drame et à la comédie, elle a surtout brillé dans la comédie romantique grâce à "Quand Harry rencontre Sally" (1989), "Nuits blanches à Seattle" (1993) -- qu'elle a également réalisé -- ou "Vous avez un message", avec Tom Hanks et Meg Ryan.

Elle avait signé son dernier film en 2009, "Julie et Julia", avec son amie Meryl Streep, valant à cette dernière une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.

Nora Ephron s'était mariée à trois reprises. Son deuxième époux, Carl Bernstein, était l'un des deux journalistes à avoir révélé le scandale du Watergate. Leur union orageuse avait inspiré à Nora Ephron un livre, "La brûlure", adapté au cinéma en 1986 par Mike Nichols, avec Meryl Streep dans le rôle principal.

rr/lor

PLUS:afp