NOUVELLES

Angela Merkel affirme qu'il n'y aura pas d'euro-obligations de son vivant

26/06/2012 01:08 EDT | Actualisé 26/08/2012 05:12 EDT

BERLIN - À 48 heures du Conseil européen de Bruxelles, la chancelière allemande Angela Merkel a vivement réaffirmé mardi son opposition aux euro-obligations destinés à mutualiser les dettes souveraines européennes.

Il n'y en aura pas «aussi longtemps que je vivrai», a-t-elle lancé, selon un député allemand qui rapportait ses propos.

Mme Merkel s'exprimait devant les députés du Parti libéral-démocrate (FDP), partenaires de la coalition au pouvoir en Allemagne avec l'Union Chrétienne démocrate (CDU) de la chancelière.

Un autre responsable du FDP a confirmé la teneur de ces propos, salués par «des applaudissements».

PLUS:pc