NOUVELLES

Tunisie: d'ex responsables du régime Ben Ali transférés dans des prisons civiles

25/06/2012 10:40 EDT | Actualisé 25/08/2012 05:12 EDT

D'anciens ministres et hauts responsables tunisiens sous le régime déchu de Ben Ali, incarcérés dans une caserne militaire depuis la révolution, ont été transférés dans des prisons civiles à Tunis, a indiqué lundi le ministre de la Justice Nourredine B'Hiri.

Au total, 26 détenus dont trois anciens ministres, quatre anciens responsables de la sécurité, et trois femmes, proches de la famille Ben Ali et de son épouse Leïla Trabelsi, incarcérés depuis janvier 2011 à la caserne militaire de l'Aouina, près de Tunis, de peur qu'ils soient attaqués par les autres prisonniers, ont été transférés dimanche dans les prisons de Moranguia et de Manouba (près de Tunis) pour les femmes, a-t-il précisé à la presse.

"Toutes les conditions favorables sont réunies dans toutes les prisons de Tunisie et il n'y a aucune raison pour qu'ils restent à la caserne militaire de l'Aouina", a souligné M. B'Hiri.

La détention de ces anciens responsables à la caserne militaire avait été critiquée, certains estimant qu'ils devaient être traités comme les autres prisonniers tunisiens.

kl/cf/sba

PLUS:afp