NOUVELLES

États-Unis: Les ventes de maisons neuves ont progressé plus vite en mai

25/06/2012 12:28 EDT | Actualisé 25/08/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le nombre d'Américains ayant acheté une nouvelle maison a affiché en mai sa progression la plus rapide en deux ans, ce qui permet de croire que la lente croissance du secteur de l'habitation se poursuit, malgré la faiblesse du marché de l'emploi.

Le département du Commerce a indiqué lundi que les ventes de maisons neuves avaient progressé de 7,6 pour cent en mai par rapport au mois d'avril pour atteindre le nombre de 369 000 en données annualisées et désaisonnalisées. Il s'agit de la plus forte progression à ce chapitre depuis avril 2010 — soit le dernier mois où les acheteurs pouvaient profiter d'un crédit d'impôt fédéral en devenant propriétaire d'une maison.

Mais même avec les gains de mai, l'allure annuelle des ventes de maisons neuves reste largement inférieure au rythme annuel de 700 000 que les économistes considèrent sain.

Malgré tout, la hausse fait suite à d'autres données qui laissent croire que le marché de l'habitation américain s'améliore, près de cinq ans après l'éclatement de la bulle immobilière.

Les constructeurs reprennent lentement confiance envers le marché et les mises en chantier sont plus nombreuses. Les taux hypothécaires ont plongé à leurs plus bas niveaux et facilitent l'achat de maisons. Les prix restent faibles tout en commençant à se stabiliser. Et les reventes de maisons sont bien plus nombreuses qu'à pareille date l'an dernier.

Même si les maisons neuves représentent moins de 20 pour cent du marché de l'habitation, elles ont un impact plus important sur l'économie. Chaque maison construite créée en moyenne trois emplois pendant un an et génère environ 90 000 $ US en revenus d'impôt, d'après l'association nationale des constructeurs de maisons.

PLUS:pc