POLITIQUE

Pauline Marois trouve «bien dommage» qu'il n'y ait pas d'alliance CAQ-PLQ

25/06/2012 11:20 EDT | Actualisé 25/08/2012 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - La chef du Parti québécois (PQ), Pauline Marois, trouve «bien dommage» que la Coalition avenir Québec (CAQ) rejette l'idée d'une alliance avec le Parti libéral du Québec (PLQ), car «ils se ressemblent tellement», selon elle.

Le rire dans la voix, la chef péquiste semble ni satisfaite ni inquiète d'apprendre que M. Legault envisage des «ententes ponctuelles» avec le PLQ s'il prend la tête d'un gouvernement caquiste minoritaire aux prochaines élections.

Mme Marois semble même déçue de la décision de M. Legault de renoncer à former un éventuel gouvernement de coalition avec les libéraux, car selon elle, «la CAQ, c'est un peu M. Charest».

Pour l'illustrer, Mme Marois souligne l'appui de la CAQ et du PLQ au projet de loi 78 et à la hausse des droits de scolarité, dénonçant également leur gestion «semblable» des ressources naturelles et leur rejet de la souveraineté.

Elle ajoute que son parti se distingue de celui de M. Charest, où «la corruption est à l'ordre du jour».

La chef de l'opposition estime que MM. Charest et Legault «se ressemblent beaucoup» et que cette similitude permet à son parti de se démarquer.

M. Legault a récemment laissé entendre qu'il pourrait conclure des ententes à la pièce avec un parti d'opposition, mais qu'il ne souhaitait pas former de gouvernement de coalition.