NOUVELLES

Congo: Des militants armés tuent 10 personnes dans une réserve naturelle

25/06/2012 09:36 EDT | Actualisé 25/08/2012 05:12 EDT

KINSHASA, Congo - Des militants armés ont tué au moins 10 personnes et pris deux otages dans une réserve naturelle située au nord-est du Congo, ont rapporté lundi les autorités congolaises.

Faustin Drakana Kananga, un membre de l'administration locale, a déclaré que des étrangers travaillant pour un parc dans la région d'Epulu pourraient faire partie des victimes de cette attaque commise par les membres d'une milice redoutée.

Le directeur général de l'Institut congolais pour la conservation de la nature, Guy Mbayma, a affirmé que les assaillants avaient aussi kidnappé deux personnes, dont un Américain à l'emploi d'une organisation de protection de la faune, et violé des femmes.

Il n'a pas révélé l'identité de l'otage américain.

Le Congo a été déchiré par une guerre civile de 1996 à 2002. L'est de cet immense pays africain demeure instable en raison de la présence de groupes rebelles armés qui terrorisent la population civile.

Selon les activistes, des milliers de femmes ont été agressées sexuellement dans la région.

PLUS:pc