NOUVELLES

WRC/Rallye de Nouvelle-Zélande - Le rallye en bref

24/06/2012 04:24 EDT | Actualisé 23/08/2012 05:12 EDT

Rallye de Nouvelle-Zélande, 7e manche (sur 13) du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru du 22 au 24 juin dans la région d'Auckland:

Distance totale: 1657,9 km

22 épreuves spéciales sur 413,94 km (13 tracés)

Plus longues spéciales: 32,13 km (ES4, ES8), Te Akau North 1 et 2

Plus courtes: 2,05 km (ES18, ES19), Auckland Domains 1 et 2 (super-spéciale)

Surface: terre

Podium:

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citröen DS3) 4 h 04:51.2

2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3) à 29.6

3. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS) 1:36.4

Leaders successifs: Latvala (ES1), Hirvonen (ES2 à ES7), Loeb (ES8 à l'arrivée)

Classement Power Stage (ES22):

1. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS)

2. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS)

3. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citröen DS3)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:

Latvala 5 (ES1, ES10, ES14, ES21, ES22), Hirvonen 3 (ES2, ES6, ES15), Loeb 7 (ES3, ES4, ES5, ES7, ES8, ES12, ES13), Solberg 2 (ES9, ES11), Neuville 3 (ES16, ES17, ES20), Sordo 2 (ES18, ES19)

Classement général pilotes: 1. Loeb (FRA), 145 pts; 2. Hirvonen (FIN), 107; 3. Solberg (NOR), 90; 4. Ostberg (NOR), 80; 5. Novikov (RUS), 55; 6. Latvala (FIN), 54; 7. Prokop (CZE), 36; 8. Neuville (BEL), 32; 9. Sordo (ESP), 29 pts; etc.

Classement constructeurs/écuries: 1. Citroën Racing, 237 pts; 2. Ford Motorsport, 144 pts; 3. M-Sport (Ford), 103 pts; 4. Qatar WRT, 47 pts; 5. Citroën Junior Team, 42 pts; etc.

La course: En tête depuis la 8e spéciale, vendredi, Loeb remporte la 72e victoire de sa carrière en WRC et la 3e en Nouvelle-Zélande, sur trois voitures différentes, mais aussi la 5e de la saison, en sept manches, ce qui donne une idée de sa domination. Une bagarre a bien eu lieu avec son coéquipier Mikko Hirvonen, mais sans jamais prendre trop de risques, vu les écarts creusés dès vendredi sur les Ford de Latvala (sortie de route dans l'ES7) et Solberg (mauvais choix de pneus le matin pour la 1re boucle de 100 km). Les positions en tête ont probablement été figées samedi après-midi, mais l'annonce n'a été faite que samedi soir, à la fin de la 2e journée, pour assurer un quatrième doublé cette saison, toujours dans le même ordre. C'est aussi le troisième doublé d'affilée cette saison pour l'armée Rouge, qui creuse un écart probablement définitif avec Ford au classement des constructeurs. La razzia Citroën est complétée par la belle 5e place du jeune Belge Neuville, pour ses débuts dans ce rallye très rapide et très difficile, acquise dimanche matin, après deux jours d'apprentissage, en mettant la pression sur l'Estonien Tänak, placé juste devant lui au classement. Grâce à leur doublé dans la Power Stage finale (ES22), Latvala et Solberg sauvent l'honneur, rien d'autre, et prennent quelques points de bonus, un petit lot de consolation symbolique avant la trêve estivale.

Prochain rallye: Finlande, du 2 au 4 août

dlo-str/gd

PLUS:afp