Égypte: les Frères musulmans vont poursuivre leur sit-in Place Tahrir

Publication: Mis à jour:
TAHRIR
ANDRE PAIN / EFE

Les Frères musulmans ont assuré dimanche qu'ils poursuivraient leur sit-in sur la place Tahrir au Caire pour protester contre les dispositions constitutionnelles prises récemment par l'armée, qui permettent à celle-ci de continuer à contrôler largement le pouvoir.

"Le sit-in place Tahrir va se poursuivre jusqu'à l'annulation de la Déclaration constitutionnelle complémentaire", a dit un responsable de la confrérie, Mohamed al-Beltagui, à la télévision d'Etat, peu après l'annonce de la victoire à la présidentielle du Frère musulman Mohamed Morsi.

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA) "n'a pas le droit de confisquer le pouvoir exécutif ni législatif", a dit ce dirigeant islamiste.

Dimanche dernier, le CSFA, au pouvoir depuis le départ en février 2011 de Hosni Moubarak, avait annoncé dans une Déclaration constitutionnelle amendée qu'il exercerait le pouvoir législatif jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée du peuple, qui pourrait avoir lieu vers la fin de l'année.

La Chambre des députés, dominée par les Frères musulmans, a en effet été dissoute en application d'un arrêt de la Haute cour constitutionnelle pour un vice juridique dans la loi électorale.

Le nouveau scrutin ne pourra toutefois pas avoir lieu avant l'adoption d'une nouvelle Constitution, pour laquelle le CSFA s'est accordé un droit de veto sur tout article qu'il estimerait "contraire aux intérêts suprêmes du pays".

La Déclaration stipule aussi que le CSFA garde la haute main sur "tout ce qui relève des forces armées".

Les Frères musulmans ont qualifié ces mesures de "coup d'Etat" et appelé leurs partisans à multiplier les manifestations à Tahrir.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Victoire de Mohamed Morsi
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Sit-in place Tahrir jusqu'au départ de l'armée - France Inter

Le sit-in des Egyptiens, sur la place Tahrir, se poursuit

Egypte: les islamistes haussent le ton en faveur de ... - L'Internaute

Egypte: les islamistes haussent le ton en faveur de leur ... - Le Point