NOUVELLES

Hamas, allié des Frères musulmans, loue la victoire "historique" de Morsi

24/06/2012 12:22 EDT | Actualisé 24/08/2012 05:12 EDT

Le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza, a salué dimanche la victoire "historique" du candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi, à la présidentielle en Egypte.

Le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu, partenaire de l'ancien président Hosni Moubarak, s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat.

"C'est une nouvelle ère qui s'ouvre en Egypte. Il s'agit d'un revers pour le programme de normalisation et de coopération sécuritaire avec l'ennemi (israélien)", a déclaré à l'AFP Mahmoud Zahar, haut dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza.

"Le succès de Mohamed Morsi signifie l'affaiblissement de l'influence de l'Occident dans la région et un couronnement pour le +Printemps arabe+", s'est réjoui le responsable du Hamas.

Le Premier ministre du gouvernement Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a téléphoné au nouveau président égyptien mais également au chef des Frères musulmans Mohammed Badie, pour leur adresser ses félicitations viva voce.

Cette confrérie panislamiste est considérée comme la "maison mère" du Hamas palestinien.

Sitôt après l'annonce du résultat, des cris de joie et des klaxons, accompagnés de rafales d'armes automatiques en l'air, ont éclaté dans la ville de Gaza tandis que des milliers de partisans du Hamas ont convergé vers les places de Palestine et du Soldat inconnu pour manifester leur satisfaction.

A Rafah, la ville frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, 500 Palestiniens se sont rassemblés en brandissant des drapeaux égyptiens et palestiniens ainsi que des portraits de M. Morsi. Ils ont jeté des fleurs en direction de l'Egypte toute proche, selon un photographe de l'AFP.

A Ramallah (Cisjordanie), le négociateur Saëb Erakat a transmis les "félicitations" de l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas au vainqueur de l'élection présidentielle égyptienne.

Mais contrairement à sa consoeur du Hamas à Gaza, la télévision officielle de l'Autorité palestinienne a poursuivi ses émissions normalement, sans programme spécial consacré à la victoire du candidat des Frères musulmans en Egypte.

Toute la journée, sur toutes les chaînes de radio et télévision de Gaza, les commentateurs politiques se sont attachés à analyser l'impact de l'élection présidentielle en Egypte sur la situation dans le territoire palestinien.

La radio diffusait des chants politiques égyptiens pro-révolution.

Côté israélien, le porte-parole de Benjamin Netanyahu, Mark Regev, a indiqué que le bureau du Premier ministre n'avait "aucun commentaire à ce stade".

az-agr/feb

PLUS:afp