NOUVELLES

GP d'Europe - Le Grand Prix en bref

24/06/2012 03:01 EDT | Actualisé 24/08/2012 05:12 EDT

Grand Prix d'Europe, 8e manche (sur 20) du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit urbain de Valence:

Distance: 57 tours de 5,419 km soit 308,883 km

Temps: beau et chaud

Pole position et meilleur temps absolu des qualifications:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), 1:38.086 en Q3 (moyenne: 198,891 km/h)

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

2e ligne:

Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault)

Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)

Podium:

1. Fernando Alonso (ESP/Ferrari), les 57 tours (308,883 km) en 1 h 44:16.649 (moyenne: 177,727 km/h)

2. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 6.421

3. Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) à 12.639

Meilleur tour en course: Nico Rosberg (Mercedes-AMG) en 1:42.163 au 54e tour (moyenne: 190,953 km/h)

Leaders successifs: Vettel du 1er au 33e tour, Alonso du 34e tour à l'arrivée

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Alonso (ESP), 111 pts; 2. Webber (AUS), 91 pts; 3. Hamilton (GBR), 88 pts; 4. Vettel (GER), 85 pts; 5. Rosberg (GER), 75 pts; 6. Räikkönen (FIN), 73 pts; 7. Grosjean (FRA), 53 pts; 8. Button (GBR), 49 pts; etc.

Constructeurs: 1. Red Bull, 176 pts; 2. McLaren, 137 pts; 3. Lotus, 126 pts; 4. Ferrari, 122 pts; 5. Mercedes, 92 pts; 6. Sauber, 60 pts; 7. Williams, 45 pts; 8. Force India, 44 pts; etc.

La course: 29e victoire en F1 d'Alonso et deuxième victoire cette saison après la Malaisie, au terme d'une course épique. Entamée sur la 11e place de la grille, elle fut neutralisée pendant cinq tours, du 28e au 33e tour, à la suite d'un accrochage entre Vergne et Kovalainen, en queue de peloton, et aux débris de leurs monoplaces sur la piste. Parti en pole position, Vettel était encore en tête, après la neutralisation, puis son alternateur a lâché, comme celui de Grosjean, alors 2e derrière Alonso, quelques tours plus tard. En fin de course, Räikkönen, dans l'autre Lotus, a réussi à doubler Hamilton, parti en première ligne mais victime d'un arrêt au stand raté par son équipe. Au 56e et avant-dernier tour, en tentant de résister à Maldonado qui convoitait sa 3e place, Hamilton s'est retrouvé dans le rail, par la faute du Vénézuélien, a jugé ensuite la direction de course. Cet accrochage a fait le bonheur de Schumacher, 3e pour la première fois depuis son retour en F1, début 2010, et troisième champion du monde sur le podium. Grâce à cette victoire, Alonso reprend la tête du championnat avec 20 points d'avance sur Webber, parti 19e et arrivé 4e. Il est le premier vainqueur de deux Grands Prix cette saison. Au classement des constructeurs, Lotus reste juste devant Ferrari. La course s'est disputée devant 51.000 spectateurs, la capacité des tribunes ayant été réduite de 20.000 places par rapport à l'an dernier.

Prochain GP: Grande-Bretagne, le 8 juillet à Silverstone (Angleterre)

dlo/jmt

PLUS:afp