NOUVELLES

Tway flirte avec l'histoire, se hisse en tête du Championnat de Montréal

23/06/2012 11:59 EDT | Actualisé 23/08/2012 05:12 EDT

SAINTE-JULIE, Qc - Bob Tway a flirté avec le record de parcours établi par Marc Girouard en jouant 65, samedi, et il s'est propulsé en tête du Championnat de Montréal avec un score cumulatif de moins-9 à l'issue de la deuxième ronde.

Tway, qui a remporté le Championnat de la PGA en 1986, s'est notamment illustré en connaissant une séquence de six oiselets entre les trous nos 7 et 12. Il a toutefois raté son rendez-vous avec l'histoire en commettant un boguey sur le 18e vert, ratant le record de parcours par un seul coup. Girouard avait réussi une ronde de 64 lors d'un tournoi Pro-Am il y a une vingtaine d'années, soit avant que le parcours Verchères ne soit rénové entre 2006 et 2008.

Néanmoins, l'Américain de 53 ans a admis se sentir à l'aise au Canada, où il a triomphé pour la dernière fois en carrière lors de l'Omnium canadien de 2003 à Hamilton, après avoir vaincu Brad Faxon sur le troisième trou de prolongation.

«Ça fait longtemps que je n'ai pas gagné, a dit Tway. Ce sera amusant demain, parce que je n'ai pas eu beaucoup de chances de gagner dernièrement. Mon dernier bon tournoi remonte à Houston il y a quelques années. Nous carburons à la compétition; nous avons besoin de sentir les papillons dans notre estomac et de voir jusqu'où on peut aller.

«J'espère donc que ça va se poursuivre demain, et je souhaite particulièrement profiter des normales-5. Je dois cependant atteindre davantage les allées. Ça rend toujours les choses plus simples, surtout parce que le parcours sera encore plus ferme qu'aujourd'hui.»

Par ailleurs, les quatre représentants du fleurdelysé, Girouard, Claude Tremblay — qui a réussi un trou d'un coup en première ronde —, Yvan Beauchemin et Jean Laforce, ont respectivement joué 76, 75, 71 et 74 samedi. Girouard est toujours le meilleur golfeur du groupe avec un score total de 147 (plus-3).

Calcavecchia, Irwin aiment bien le Canada

La course au titre promet d'être enlevante dimanche puisque pas moins de 10 golfeurs sont à quatre coups ou moins de Tway. Il devra notamment se méfier de Mark Calcavecchia, qui n'accuse qu'un coup de retard après avoir évité les bogueys et remis une carte de 67 (moins-5) samedi.

«De toute évidence, pour des raisons que j'ignore, je joue bien au nord de la frontière», a commenté Calcavecchia, qui a remporté deux tournois à Vancouver, dont l'Omnium canadien en 2005. «Ce sera amusant de jouer avec Bob demain — il vient de connaître toute une ronde. Il va falloir atteindre les allées régulièrement, et j'espère réussir des oiselets sur au moins trois normales-5, si non les quatre, afin d'espérer l'emporter.»

Jay Don Blake (67), Hale Irwin (68), le meneur à l'issue de la première ronde Russ Cochran (71) et Michael Allen (69) accusent un coup de retard supplémentaire à moins-7.

«À 67 ans, lorsque tu joues contre des gars qui sont relativement plus jeunes et qui comptent autant d'expérience, et qui peuvent encore compter sur d'excellentes habiletés, c'est difficile, a reconnu Irwin. On n'a qu'à regarder les scores qu'ils enregistrent, tous les Bob Tway et Dan Forsman de ce monde. Ce sont de très bons joueurs.

«Je ne sais pas pourquoi (je joue bien au Canada), a-t-il poursuivi. Mais je pense que mes yeux sont confortables, ici, avec les corridors. Je ne suis pas aussi efficace lorsque c'est très large. Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que je me concentre plus sur ma cible à atteindre et c'est pourquoi je suis meilleur. Ça pourrait expliquer mes résultats, je crois.»

Ils sont suivis à 138 par Gary Hallberg et Jerry Pate. Un groupe de trois golfeurs complète le top-10 à moins-5.

Un nouveau champion couronné!

On devrait donc assister au couronnement d'un troisième champion en autant de Championnats de Montréal dimanche.

Le champion en titre de l'événement, John Cook, a joué la normale (72) samedi pour demeurer à moins-1. Il semble de plus en plus évident qu'il ne parviendra pas à défendre son titre acquis l'an dernier au Fontainebleau, puisqu'il accuse désormais un retard de huit coups sur Tway.

Après avoir connu un début de ronde prometteur en calant des oiselets aux quatrième et cinquième, le Canadien Rod Spittle a trébuché et commis des bogueys aux trous no 7, 13 et 14 — en route vers un score de 72, le reléguant à moins-4 après 36 trous. Pour sa part, le Britanno-Colombien Jim Rutledge a joué 68 pour se retrouver à égalité avec la normale, au 37e échelon.

Au total, 81 golfeurs sont inscrits au tournoi et se disputeront la cagnotte de 1,8 million $, dont 270 000 $ iront au vainqueur. Le tournoi est présenté pour la première fois au club de golf La Vallée du Richelieu.

PLUS:pc