NOUVELLES

Seulement 19 joueurs de la LHJMQ ont été repêchés par les clubs de la LNH

23/06/2012 03:03 EDT | Actualisé 23/08/2012 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - On s'y attendait. On savait que la récolte serait maigre, cette année, du côté de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à l'occasion du repêchage amateur de la LNH. Et qu'elle sera meilleure l'année prochaine. Mais en attendant, le circuit Courteau devra encaisser le coup.

Surtout que par la bande, en choisissant le Français né aux États-Unis Tim Bozon en troisième ronde, le Canadien a fait de l'ombre à la LHJMQ. Sans le vouloir, puisque l'objectif avoué du nouveau directeur général Marc Bergevin est d'ouvrir la porte la plus grande possible aux espoirs québécois.

En décrivant son cheminement, samedi, Bozon a candidement expliqué pourquoi il a choisi la Ligue junior de l'Ouest, au lieu du circuit junior québécois, après avoir décidé de quitter les rangs du hockey suisse. Alors que son père Philippe, le premier Français à avoir accédé à la LNH, avait pourtant joué à Saint-Jean, au Québec, pendant son stage junior.

«Jouer dans la Ligue canadienne de hockey, c'est le meilleur chemin pour aller vers la Ligue nationale, a indiqué le jeune Bozon. On est davantage vu par les équipes de la LNH. J'ai choisi l'Ouest puisque c'est plus dur, il y a plus de voyages, les défenseurs sont plus gros. C'est vraiment une ligue où il faut être fort mentalement, alors je voulais vraiment me tester à ces niveaux-là.

«J'aurais pu choisir la ligue du Québec, mais j'ai préféré aller dans un endroit dur pour vraiment voir ce que je valais», a souligné Bozon, qui évoluera encore à Kamloops la saison prochaine.

«C'était son choix, a de son côté commenté Philippe Bozon. Il se retrouvait dans une ligue qui, je dirais, entre guillemets, a une meilleure réputation et lui donnait de meilleures chances d'être repêché.»

Au bout du compte, 18 joueurs de la LHJMQ, dont 11 sont nés au Québec, ont trouvé preneur à l'occasion des six dernières rondes du repêchage de la LNH, samedi, au Consol Energy Center à Pittsburgh. En ajoutant l'attaquant des Remparts de Québec Mikhail Grigorenko à la liste, lui qui a été choisi par les Sabres de Buffalo au 12e rang de la première ronde menée vendredi soir, cela donne un total de 19 espoirs de la LHJMQ ayant été sélectionnés.

Il s'agit du total le plus modeste depuis 1997, quand 19 joueurs avaient également été repêchés. Il faut remonter à 1990 pour observer un chiffre encore moins élevé, avec 14 sélections. Pendant ce temps, la Ligue junior de l'Ouest a vu 32 de ses joueurs être sélectionnés, samedi, comparé à 48 pour le circuit ontarien.

Deux autres Québécois évoluant ailleurs sur le continent nord-américain ont également été repêchés, samedi, soit Kevin Roy, de Greenfield Park, un joueur de centre qui a joué à Lincoln dans la USHL la saison dernière, et Jamie Phillips, de Châteauguay, un gardien qui a joué dans la OJHL, un circuit ontarien pour les joueurs qui lorgnent les rangs universitaires américains. Le premier a été repêché par les Ducks d'Anaheim au quatrième tour, 97e au total, et le deuxième par les Jets de Winnipeg en septième ronde, 190e en tout.

Le défenseur de Pointe-Claire Michael Matheson, qui s'alignait dans la USHL avec Dubuque, avait quant à lui été choisi au 23e rang du premier tour, vendredi, par les Panthers de la Floride.

Après avoir vu un seul de leurs confrères être invité sur l'estrade lors du premier tour de vendredi, quatre joueurs de la LHJMQ ont reçu l'appel lors de la deuxième ronde, lancée samedi matin. Le Longueuillois Raphaël Bussières, un ailier gauche du Drakkar de Baie-Comeau, a été choisi au 46e rang par le Wild du Minnesota; le Montréalais Dillon Fournier, défenseur des Huskies de Rouyn-Noranda, a été sélectionné 48e par les Blackhawks de Chicago; le Tchèque Martin Frk, ailier droit des Mooseheads de Halifax, est devenu au 49e rang un membre des Red Wings de Detroit; et l'ailier gauche de l'Océanic de Rimouski originaire d'Amqui, Alexandre Mallet, a appris au 57e rang qu'il fait désormais partie de l'organisation des Canucks de Vancouver.

«Je n'ai jamais cessés d'y croire, a dit Mallet du fait qu'il a enfin l'attiré l'attention d'une équipe à son âge, lui qui a eu 20 ans le 22 mai dernier. C'est la preuve qu'il ne faut jamais lâcher, qu'il faut continuer à travailler parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver.»

Quatre autres joueurs ont été appelés en quatrième ronde, après que le défenseur des Wildcats de Moncton James Melindy eut été choisi au troisième tour, 88e en tout, par les Coyotes de Phoenix. Il s'agit du joueur de centre de l'Armada de Blainville-Boisbriand Cédric Paquette, de Gaspé (101e par le Lightning de Tampa Bay); du défenseur des Screaming Eagles du Cap-Breton Loïc Leduc, de Mercier (103e, par les Islanders de New York); du défenseur des Saguenéens de Chicoutimi Andrew O'Brien, un Ontarien de Hamilton (108e, par les Ducks); et de l'ailier droit du Titan d'Acadie-Bathurst Christophe Lalancette, de Roberval (109e, par les Sharks de San Jose).

«Je sais que (Guy Boucher) aime les joueurs comme moi, qui font preuve d'intensité et ont du caractère, alors je pense que je vais bien m'entendre avec lui», a commenté Paquette.

Lalancette s'attendait à être choisi entre les troisième et cinquième rondes. Il a apprécié le fait que les Sharks complètent une transaction avec les Blackhawks afin d'améliorer leur rang de sélection et acquérir ses services.

«Ça montre qu'ils voulaient vraiment m'avoir. C'est sûr que ça va me donner confiance en vue du camp d'entraînement», a dit celui qui était accompagné de 17 personnes de son entourage à Pittsburgh.

Trois joueurs du circuit Courteau se sont ajoutés au groupe des élus en cinquième ronde, soit l'ailier gauche des Saguenéens Charles Hudon, d'Alma (122e, par le Canadien); le défenseur des Remparts Ryan Culkin, de Montréal (124e par les Flames de Calgary); et le gardien des Foreurs de Val-d'Or François Tremblay, de Baie-Comeau (146e par les Blues de St. Louis).

Les quatre hockeyeurs repêchés en quatrième ronde ont été le gardien des Remparts François Brassard, de Gatineau (166e, par les Sénateurs d'Ottawa); l'ailier droit tchèque des Olympiques de Gatineau Tomas Hyka (171e, par les Kings de Los Angeles); l'ailier droit russe des Cataractes de Shawinigan Anton Zlobin (173e, par les Penguins); et l'attaquant de l'Océanic Francis Beauvillier, de Sorel (174e, par les Panthers).

Le gardien néo-écossais des Voltigeurs de Victoriaville Brandon Whitney (191e, par les Blackhawks) et le défenseur néo-brunswickois des Cataractes Justin Haché (208e, par les Coyotes) ont complété le groupe en septième ronde.

PLUS:pc