NOUVELLES

Sebastian Vettel: la pole pour une troisième année de suite à Valence

23/06/2012 11:54 EDT | Actualisé 23/08/2012 05:12 EDT

VALENCE, Espagne - Sebastian Vettel de Red Bull partira premier lors du GP d'Europe de F1, dimanche, et ce pour la troisième année de suite.

Le double champion en titre de la F1 a signé un chrono de 1:38,086 sur le tracé de 5,4 km de Valence.

«Ça s'est très bien passé, je suis très confortable dans la voiture, a dit l'Allemand. Nous avons essayé de tout donner à la fin. J'avais d'ailleurs un bon pressentiment dans le dernier tour.»

Lewis Hamilton de McLaren, meneur au classement des pilotes, amorcera la course deuxième et Pastor Maldonado, de Williams, troisième.

Romain Grosjean, deuxième à Montréal, il y a deux semaines, a continué sur sa belle lancée en se classant quatrième, devant son coéquipier chez Lotus, Kimi Raikkonen.

Michael Schumacher de Mercedes, tout comme Fernando Alonso et Felipe Massa, tous deux de Ferrari, n'ont pas atteint la troisième séance de qualifications.

Schumacher, couronné sept fois champion de la F1, partira entre Alonso et Massa en 12e place.

Mark Webber, coéquipier de Vettel, a vu sa journée se terminer après la première séance, victime de problèmes mécaniques. Il partira 19e.

Au classement général, Hamilton devance Alonso par deux points et Vettel par trois points.

Vettel a gagné l'épreuve de Valence lors des deux dernières années. S'il l'emportait dimanche, il serait le premier pilote avec deux gains cette saison, les sept premières courses ayant été gagnées par autant de pilotes. Vettel a remporté en avril l'étape du Bahreïn, où il partait de la pole.

La piste de Valence comporte 25 virages, un sommet en F1. Combinés aux chaudes températures, cela en fait un circuit difficile pour les pneus et les dépassements. Le détenteur de la pole est sorti vainqueur de trois des quatre dernières courses ici, mais Vettel ne prend rien pour acquis.

«Il est arrivé trop de choses cette année pour se fier aux tendances, a dit Vettel. Ce ne sera pas facile. Il va y avoir beaucoup de voitures à surveiller.»

L'Espagnol Alonso a mentionné avoir peu de chances de l'emporter devant une foule partisane.

«Nous partons en 11e place, on ne peut pas faire semblant qu'il en est autrement, a dit le champion de la F1 en 2005 et 2006. Nous allons essayer de récolter le plus de points possible.»

PLUS:pc