NOUVELLES

GP d'Europe - Qualifications - Vettel: "La pole sera moins importante"

23/06/2012 01:38 EDT | Actualisé 23/08/2012 05:12 EDT

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), double champion du monde en titre, a signé samedi au Grand Prix d'Europe de Formule 1 sa 3e pole position d'affilée à Valence, puis estimé en conférence de presse qu'elle serait peut-être "moins importante" que les deux précédentes.

Q: Qu'est-ce que ça fait de signer cette 33e pole position en F1 ?

R: "A la fin, l'écart est important, mais je dois dire que je me sens bien depuis le début du week-end. Dans mon dernier tour, j'ai réussi à tout mettre ensemble, sur les trois secteurs, et ça a suffi pour faire la pole position. Les gars ont beaucoup travaillé, à l'usine et dans le stand, pour qu'on puisse tirer le maximum des nouvelles pièces qu'on a apportées ici. Ca a l'air de marcher et j'ai hâte de prendre le départ dimanche."

Q: Comment s'est passé cette séance, et avez-vous un secret ?

R: "Il n'y a pas de secret, j'essaye juste de bien me concentrer avant les qualifications, en pensant à tout ce que je dois faire le mieux possible. Je n'ai eu qu'une seule occasion, à la fin de la Q3, et j'ai réussi à faire un très bon tour, alors qu'en Q1 et en Q2, ça n'allait pas du tout. On cherchait à retrouver l'équilibre qu'on avait depuis le début du week-end. On a rattrapé le coup en qualifications, en changeant quelques réglages comme le différentiel, l'aileron avant. On n'a pas pu faire tellement de tours rapides en qualifications et ça nous a coûté un train de pneus supplémentaires à la fin de la Q2. C'était la seule chose à faire car c'était très serré et mon premier chrono (de la Q2), avec mon premier train de pneus, n'aurait pas été suffisant (pour aller en Q3 et viser la pole position)."

Q: Comment envisagez-vous la course de dimanche?

R: "Ce serait bien de gagner pour la troisième année d'affilée, bien sûr. mais je pense que ce sera une course très difficile à prévoir. On en a déjà trop vu cette saison pour pouvoir s'asseoir le samedi et faire des prévisions. C'est sûrement plus facile de prévoir le résultat du match de ce soir (France-Espagne en quart de finale de l'Euro-2012 de football). Ca va être très chaud demain, encore plus qu'aujourd'hui, et il y aura beaucoup de voitures à surveiller, les Ferrari, les Williams, et surtout les Lotus, très efficaces à Bahreïn où il faisait aussi très chaud. Les Force India ont été très rapides tout le week-end ici, même s'ils ont peut-être manqué de pneus à la fin des qualifications. La position sur la grille sera importante, mais moins déterminante que les deux précédentes."

dlo/dif

PLUS:afp