ELLIOT LAKE, Ont. - Des équipes d'urgence fouillaient les décombres d'un centre commercial d'Elliot Lake, en Ontario, samedi soir, à l'endroit où une partie du toit s'était effondrée plus tôt en journée, tentant de retrouver d'éventuels blessés.

En soirée, on ignorait encore si l'effondrement avait fait des blessés ou des morts au Algo Centre Mall, dont une partie du plafond, qui sert de stationnement pour les clients et les propriétaires de boutiques, est tombée au sol vers 14 h30, exposant les traverses en métal et en béton.

«Certaines familles sont inquiètes, puisqu'elles n'ont pas eu de nouvelles de leurs proches», a déclaré le député néo-démocrate provincial Michael Mantha, dont le bureau de circonscription était situé au-dessus du centre commercial.

M. Mantha a dit avoir entendu parler de quelques blessés, mais n'a pas pu donner d'informations sur la gravité des blessures.

L'état d'urgence a été décrété pour la zone, après qu'une partie de l'espace de stationnement se soit effondrée deux étages plus bas.

«J'ai entendu ce gros bruit. Le sol s'est mis à trembler, alors je me suis sauvée et mes collègues ont paniqué», a raconté Cora Richer, une employée du Dollarama, qui fait face au site de l'effondrement.

«Le toit s'est brisé et il y avait des câbles partout», a-t-elle ajouté.

L'incident a déclenché une fuite de gaz, forçant les responsables des services d'urgence à fermer le courant dans le centre commercial.

Mme Richer a mentionné que l'une de ses collègues avait porté secours à un homme ayant été frappé par des débris qui tombaient du plafond, avant que le groupe ne s'élance vers une sortie du centre commercial.

Deux kiosques de vente de billets de loterie et de cigarettes se trouvaient dans la zone où le plafond a cédé, et ils étaient ouverts lorsque l'incident a eu lieu, a souligné Mme Richer.

L'effondrement s'est produit dans l'après-midi de samedi, au moment où l'endroit regorgeait de consommateurs venus faire des emplettes.

Selon Joe Drazil, qui travaille au magasin Zellers de l'endroit, des gens se trouvant à l'intérieur ont entendu un petit bruit.

Quelques voitures semblaient avoir plongé dans les trous béants situés près des escaliers roulants, a-t-il ajouté.

«Tout le monde a été évacué du centre commercial. Après cela, beaucoup d'auto-patrouilles et d'ambulances sont arrivées d'un peu partout», a poursuivi M. Drazil.

Les représentants des services d'urgence ont rapidement évacué le centre commercial. Les autorités se trouvaient toujours sur le site samedi soir.

«Pour l'instant, nous ne pouvons dire s'il y a eu des blessés ou si des personnes manquent à l'appel, rien n'a été confirmé», a expliqué la constable Marilyn Cameron, de la Police provinciale de l'Ontario.

Par ailleurs, les autorités policières ont demandé à toute personne craignant que des proches et amis ne manquent à l'appel de leur en faire part à un centre spécial d'information, qui venait d'être mis sur pied.

«Des agents de la Police provinciale, des vicaires et des responsables de programme de gestion du stress sont là pour les épauler. Et nous voulons savoir si des gens sont disparus», a expliqué l'agente Cameron.

Le complexe abrite une épicerie, des restaurants et plusieurs commerces de vente au détail.

La cause de l'effondrement du toit n'est pas encore connue. Les autorités se consacrent aux efforts de sauvetage et à maintenir le contrôle de la situation.

Elliot Lake est situé à environ 160 kilomètres à l'ouest de Sudbury.

(Par Diana Mehta à Toronto)