NOUVELLES
22/06/2012 12:58 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Nouveau camp de tentes éphémère à Tel Aviv, l'égérie des "indignés" arrêtée

Plusieurs centaines d'Israéliens ont essayé vendredi d'installer un camp de tentes dans le centre de Tel Aviv, lors d'une manifestation au cours de laquelle Dafni Leef, égérie du mouvement de protestation sociale de l'été 2011 a été arrêtée, a annoncé la police.

Les manifestants, qui avaient commencé à planter leurs tentes sur le boulevard Rothschild, coeur des manifestations de l'été 2011, ont été délogés, leurs tentes confisquées, et douze d'entre eux, dont Dafni Leef, ont été arrêtés, a déclaré une porte-parole de la police, Louba Samri.

Cette étudiante avait initié les manifestations sociales de l'été dernier, les plus importantes de l'histoire d'Israël, en étant la première à planter sa tente sur le boulevard Rothschild, un des lieux les plus huppés de Tel Aviv.

Elle avait été rejointe par des centaines d'autres Israéliens qui avaient campé pendant plus d'un mois dans la rue pour protester contre le coût de la vie et les inégalités sociales.

"Au moins 300 personnes ont participé à une manifestation non autorisée dans le centre de Tel Aviv. Elles ont insulté et attaqué des policiers et leur ont craché dessus", a déclaré Mme Samri à l'AFP, expliquant que la police considérait "ces violences avec gravité" et ne tolérerait pas de "manifestations illégales".

Selon les médias israéliens, les manifestants s'en sont pris violemment aux policiers après l'arrestation de Dafni Leef, qui a résisté et a été traînée de force dans la camionnette de la police.

Ces deux derniers mois, des manifestations contre les inégalités sociales n'ont rassemblé que quelques milliers de personnes, sans parvenir à relancer le mouvement de l'été 2011, qui avait culminé le 3 septembre lorsque près d'un demi-million d'Israéliens avaient manifesté pour la "justice sociale".

dms/sst/fc

PLUS:afp