NOUVELLES
22/06/2012 01:41 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Les forces yéménites ont tué deux manifestants séparatistes (militant)

Les forces de sécurité yéménites ont tué vendredi deux personnes à Aden, dans le sud du Yémen, en ouvrant le feu sur des manifestants qui appelaient à la sécession du Sud, selon un militant et un médecin.

"Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles sur les manifestants, tuant deux personnes et en blessant cinq autres", a déclaré Ghassan al-Shouaibi, un militant du Mouvement sudiste.

Un responsable de l'hôpital Al-Naqib à Aden a confirmé ce bilan.

Selon M. Shouaibi, les manifestants protestaient également contre l'évacuation, le 15 juin, par l'armée d'un campement installé depuis un an dans le quartier de Mansour où des manifestants réclament la sécession des régions qui formaient autrefois le Yémen du Sud.

Cette intervention musclée avait provoqué des heurts entre les forces de l'ordre et les manifestants, et neuf personnes avaient été tuées, selon M. Shouaibi.

Un responsable des services de sécurité a indiqué que sept membres des services de sécurité avaient été blessés dans les affrontements depuis le 15 juin.

"Les forces de sécurité sont présentes à Mansour parce qu'il y a des groupes armés là-bas", a-t-il dit.

Aden est une place forte des militants sudistes, qui réclament pour certains l'autonomie et pour d'autres l'indépendance pure et simple du Sud, qui était un pays indépendant jusqu'en 1990.

str-lyn/vv/vl

PLUS:afp