TORONTO - Karla Homolka, condamnée pour de la torture et des meurtres d'enfants il y a près de 20 ans, vit maintenant dans les Antilles, est mariée et a trois enfants.

Elle a été retrouvée à la Guadeloupe par la journaliste Paula Todd, qui a eu un entretien avec elle avant de publier en anglais un texte intitulé «Finding Karla» (Trouver Karla).

Mme Homolka vit maintenant sous un autre nom, Leanne Bordelais

Au début des années 1990, Karla Homolka et son époux de l'époque, Paul Bernardo, ont violé, torturé et tué deux adolescentes en Ontario, Kristen French et Leslie Mahaffy. Paul Bernardo a été condamné à l'emprisonnement à perpétuité mais en 1993, Mme Homolka a conclu une entente avec la Couronne et a ensuite purgé une peine de 12 ans d'emprisonnement en retour de plaidoyer de culpabilité d'homicide involontaire.

Elle a passé plusieurs années en détention à Joliette, au Québec, où elle a appris le français. À sa sortie de prison, en 2005, elle a vécu pendant un certain temps au Québec avant de disparaître.

Mme Todd a mis plusieurs jours à la trouver à la Guadeloupe. Lorsqu'elle s'est présentée à la porte de sa résidence, Mme Homolka lui a permis d'entrer; leur entretien a duré une heure, environ.

La meurtrière maintenant âgée de 42 ans a confié qu'elle se sentait encore traquée et fatiguée que les gens n'entretiennent que des sentiments négatifs à son endroit. Elle n'a pas voulu aborder son passé.

Mme Todd a observé pendant son entretien que Mme Homolka vivait dans un endroit propre et rangé et il lui est apparu que ses relations avec son mari et ses trois enfants semblaient saines.

Loading Slideshow...
  • Sa seule entrevue accordée à sa sortie de prison à la journaliste Joyce Napier, à Radio-Canada, le 4 juillet 2005.

  • Lors du procès tenu en 1993 en Ontario, aux côtés de sa soeur Lori Homolka

  • La cohue lorsqu'elle a été libérée de la prison de Sainte-Anne-des-Plaines.

  • La une du Toronto Sun le 31 mai 1995, avec la photo qui a servi de preuve pour la défense de Karla Homolka.