NOUVELLES
22/06/2012 03:43 EDT | Actualisé 22/08/2012 05:12 EDT

Euro-2012 - Parole du jour: "Faire mentir le passé, imposer notre présent"

Le sélectionneur de l'Espagne, Vicente Del Bosque, a enjoint vendredi ses joueurs à "faire mentir le passé et (à lui) imposer notre présent" à la France, à la veille du quart de finale samedi face à des Bleus qui n'ont jamais réussi en matches officiels à la Roja.

"La France nous a toujours été supérieure en matches officiels. Nous allons donc voir si nous sommes capables de faire mentir le passé et de lui imposer notre présent", a déclaré Del Bosque en conférence de presse.

Et le technicien de noter que l'Espagne, championne du monde et d'Europe en titre, constitue "une motivation" supplémentaire pour des adversaires qui se languissent à la 14e place du classement Fifa.

Del Bosque et ses hommes gardent surtout en mémoire la dernière confrontation officielle entre les deux pays au Mondial-2006, lorsqu'une équipe d'Espagne en devenir devait, selon la presse madrilène, "mettre Zidane à la retraite".

Trois buts de Ribéry, Vieira et...Zidane avaient douché les ambitions ibériques en huitième de finale (3-1) et renvoyé prématurément les Rouges en Espagne.

Avant cela, les Bleus avaient, entre autres, battu l'Espagne en quarts de finale de l'Euro-2004 et en finale de l'Euro-1984.

Les propos de Del Bosque semblent, en tout cas, avoir déjà trouvé un écho dans le vestiaire espagnol puisque le défenseur central Sergio Ramos s'est réjoui de "la possibilité d'une revanche" contre la France, samedi à Donetsk lors du 3e quart de finale de l'Euro-2012.

grd/sk

PLUS:afp