NOUVELLES
21/06/2012 01:44 EDT | Actualisé 21/08/2012 05:12 EDT

Vladimir Poutine au Proche-Orient la semaine prochaine

Le président russe Vladimir Poutine effectuera la semaine prochaine des visites en Israël, dans les territoires palestiniens et en Jordanie, une rare tournée du dirigeant du Kremlin dans la région.

M. Poutine, qui sera accompagné d'une délégation de 300 personnes, arrivera le lundi 25 juin en Israël pour une visite d'Etat, selon un communiqué de la présidence de l'Etat à Jérusalem.

Aussitôt après son arrivée, il se rendra à Netanya, au nord de Tel-Aviv, pour inaugurer un monument érigé à la mémoire des soldats de l'Armée rouge qui ont contribué à la victoire sur les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Dans la foulée, M. Poutine aura à Jérusalem un déjeuner de travail avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu. En début de soirée, il rencontrera le président Shimon Peres puis participera à une soirée de gala à la présidence israélienne.

Mardi, il se rendra à Bethléem, en Cisjordanie, pour inaugurer un centre culturel russe. Selon une source à la présidence de l'Autorité palestinienne et le Kremlin, M. Poutine rencontrera le même jour le président Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie.

Il ira ensuite en Jordanie pour des entretiens avec le roi Abdallah II.

Il s'agit de la première visite de M. Poutine au Proche-Orient depuis sa réélection à la présidentielle russe en mai.

En avril 2005, M. Poutine avait été le premier dirigeant du Kremlin à effectuer une visite d'Etat en Israël depuis la création de l'Etat hébreu en 1948.

Une lutte d'influence au Proche-Orient a toujours opposé la Russie aux Etats-Unis, deux membres du Quartette international pour le processus de paix israélo-palestinien dans l'impasse depuis près de deux ans.

La visite de M. Poutine interviendra également en plein conflit en Syrie et alors que les négociations nucléaires entre les grandes puissances et l'Iran n'avancent pas.

Israël et la Russie entretiennent des relations étroites, en particulier en raison de la présence en Israël d'une communauté de plus d'un million de personnes originaires de l'ex-URSS.

chw/tp/fc

PLUS:afp