NOUVELLES
21/06/2012 08:29 EDT | Actualisé 21/08/2012 05:12 EDT

Syrie: négociations toujours en cours pour l'évacuation de civils à Homs (Croissant-Rouge)

Les négociations sont toujours en cours pour l'entrée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et du Croissant-Rouge syrien dans des quartiers de Homs (centre), a affirmé à l'AFP un responsable humanitaire.

Le CICR s'est dit mercredi prêt à entrer dans ces quartiers après avoir reçu le feu vert des autorités et de l'opposition.

Mais "les négociations avec les parties concernées sont toujours en cours pour évacuer les civils", a indiqué jeudi le directeur des opérations du Croissant-Rouge, Khaled Areksoussy.

Indiquant que des équipes des deux organisations sont déjà sur place, il a précisé qu'elles attendaient toujours "le feu vert des parties contrôlant les quartiers pour pouvoir entrer en toute sécurité dans les zones dangereuses".

"Nous espérons parvenir à des résultats positifs", a ajouté M. Areksoussy.

Ses déclarations interviennent au moment où les troupes gouvernementales intensifiaient jeudi leurs bombardements sur les quartiers rebelles, faisant au moins 13 morts parmi les civils.

"L'entrée (du CICR et du Croissant-Rouge) est retardée par les bombardements du quartier de Khaldiyé", a affirmé à l'AFP via Skype Abou Bilal, un militant sur place. "La situation est catastrophique", a-t-il ajouté.

"Le régime n'a pas tenu parole et a continué de bombarder les quartiers. Nous (l'opposition) avons annoncé notre engagement au cessez-le-feu. Le régime est responsable de la vie des familles bloquées à Homs", a ajouté Abou Bilal.

Le CICR avait affirmé que les deux parties avaient accepté sa requête de faire respecter une "pause temporaire".

Selon les militants, un millier de familles dans les quartiers rebelles encerclés par l'armée manquent sévèrement de nourriture, d'électricité et d'aide médicale.

rim-ram/feb

PLUS:afp