NOUVELLES
21/06/2012 06:05 EDT | Actualisé 21/08/2012 05:12 EDT

Moody's décote 15 banques, dont la Royale et Bank of America

Getty Images

TORONTO - Moody's Investors Service a réduit jeudi la note de crédit de certaines des plus grandes banques au monde, incluant la Banque Royale (TSX:RY), Bank of America, JPMorgan Chase, Citigroup et Goldman Sachs.

L'agence de notation a indiqué jeudi qu'elle dégradait la note de ces institutions parce que leurs perspectives à long terme pour la rentabilité et la croissance s'amoindrissaient.

Moody's s'est dite particulièrement inquiète au sujet des banques avec d'importantes activités sur le marché financier en cette période de grande volatilité.

L'abaissement d'une note de crédit se traduit généralement par une hausse des coûts d'emprunt pour les entreprises lorsqu'elles vendent des titres de dette. Les investisseurs demandent de meilleurs rendements pour les titres plus risqués, et c'est justement cet aspect qui est souligné par une décote.

La Banque Royale a indiqué que la décote n'affecterait pas ses clients et qu'elle n'aurait qu'un impact minime sur ses activités.

Moody's avait placé la Royale — ainsi que plusieurs autres grandes banques — sur une liste de surveillance plus tôt cette année.

«La Banque Royale reste une des banques les plus solides et les mieux cotées dans le monde. Cette catégorie s'étend sur une série de classifications au chapitre des notes de crédit, des capitaux de base et du bilan», a déclaré l'institution financière dans un communiqué.

Cette révision fait suite à une décote que Moody's avait déjà imposé à la Banque Royale en décembre 2010, en raison de son exposition aux marchés financiers.

La Banque Royale a affiché un bénéfice de 1,86 milliard $ pour son premier trimestre, soit 1,21 $ par action, comparativement à un bénéfice de 1,95 milliard $, ou 1,27 $ par action, un an plus tôt.

La banque a attribué le recul de ses profits à de plus faibles résultats dans ses activités sur les marchés financiers, lesquels ont contrebalancé notamment la croissance dans ses activités d'assurance. Ses activités internationales et de gestion de patrimoine ont aussi souffert.

La Banque Royale est la plus grande banque du pays au chapitre des actifs et de la valeur boursière. Elle compte 77 000 employés qui desservent quelque 18 millions de clients, et est active en Amérique du Nord et dans 52 autres pays.