NOUVELLES
21/06/2012 02:00 EDT | Actualisé 21/08/2012 05:12 EDT

L'opposition koweïtienne réclame un système parlementaire

L'opposition koweïtienne a réclamé jeudi l'instauration d'un système parlementaire dans le pays, au lendemain d'une décision de la Cour constitutionnelle déclarant illégale l'assemblé élue en février, où elle est majoritaire.

"Une réforme constitutionnelle instaurant un système parlementaire est devenue nécessaire" pour mettre fin aux crises politiques à répétition, ont souligné dans un communiqué 35 des 50 élus de l'assemblée.

Dans un système parlementaire, le Premier ministre serait issu de la majorité à l'assemblée et non pas choisi parmi les membres de la famille princière des Al-Sabah comme c'est le cas actuellement.

L'opposition a également critiqué la décision de la plus haute juridiction du pays, évoquant une "interférence du pouvoir judiciaire dans les disputes politiques".

Saisie par d'anciens élus pro-gouvernement, la Cour constitutionnelle a déclaré mercredi illégal le Parlement, dominé par l'opposition, en raison d'un vice dans le décret appelant à des élections anticipées, et a rétabli la chambre précédente, favorable au gouvernement.

Ce "jugement a engagé le pays dans un tunnel", a estimé Faisal al-Muslim, un député de l'opposition, appelant le gouvernement à dissoudre à nouveau le Parlement rétabli.

Le parti d'opposition Ommah (islamiste), non reconnu, a appelé à une nouvelle Constitution garantissant l'alternance au pouvoir et à un gouvernement issu de la majorité parlementaire.

Des appels dans le même sens ont été lancés par le Mouvement progressiste (libéral) et Kuwait Action, une organisation de la société civile.

Membre de l'Opep, le Koweït, première monarchie du Golfe à avoir un Parlement élu, connaît des crises politiques à répétition depuis 2006, attribuées aux luttes de pouvoir au sein de la famille princière des Al-Sabah qui règne depuis plus de 250 ans.

Le gouvernement a démissionné à sept reprises et le Parlement a été dissous quatre fois en 2006, 2008, 2009 et fin 2011.

oh/fc

PLUS:afp