Huffpost Canada Quebec qc

La Fête nationale reflétera le climat actuel au Québec, selon les artistes

Publication: Mis à jour:

MONTRÉAL - Le bleu du drapeau du Québec sera sans doute teinté du rouge et du vert associés au conflit étudiant, dimanche, alors que le grand spectacle de la Fête nationale, à Montréal, sera donné dans un climat des plus fébriles.

Les artistes qui seront du spectacle, de l'animateur Guy A. Lepage à Ariane Moffatt, en passant par Isabelle Boulay qui livrera le texte patriotique, sont bien conscients que la «Saint-Jean», cette année, aura une saveur bien particulière.

Selon Isabelle Boulay, les gens sont plus à fleur de peau en ce moment. «On est dans une espèce de déséquilibre, mais je pense que justement, ça va mener à une plus grande ouverture et à plus d'écoute, plus de solidarité, probablement», a confié la chanteuse, jeudi, après la répétition du spectacle devant les médias.

«Ce que j'espère, surtout, c'est que ça va venir mettre une espèce de baume de paix sur tout ce qui se passe», a-t-elle ajouté.

David Bussières, d'Alfa Rococo, croit pour sa part que les gens iront «célébrer le citoyen québécois» dans ce qu'il est devenu à travers la dernière année. «Je pense qu'en 2012, il y a un gros chapitre de l'histoire du Québec qui s'est écrit et on est vraiment content d'y avoir participé, de l'avoir vécu et c'est pour ça que la Fête nationale 2012 a une résonance particulière.»

Le spectacle au parc Maisonneuve, auquel participeront également Jean-Pierre Ferland, Daniel Bélanger, David Giguère, Adam Cohen et Misteur Valaire, ne sera toutefois pas «la fête des étudiants», mais bien celle de tous les Québécois, toutes opinions confondues. L'animateur, Guy A. Lepage, insiste d'ailleurs sur le fait que les gens «ont le droit d'être polarisés» et «de ne pas partager une opinion sur un sujet».

«Je pense que tout le monde a toutes sortes de raisons différentes de vouloir crier haut et fort et d'exprimer ses besoins, ses demandes», estime Ariane Moffatt, qui a partagé son opposition à la Loi 78 en offrant une nouvelle version de sa chanson «Jeudi 17 mai» le mois dernier.

Pour Guy A. Lepage, une chose est certaine: ce sont les gens qui feront en sorte que le spectacle de cette année sera différent. «Ce spectacle-là aurait eu lieu de toute façon, avec ces invités-là qui auraient chanté à peu près les mêmes chansons», a-t-il souligné, précisant quand même que quelques chansons ont été choisies en fonction de ce qui se passe présentement.

«(Ce sera) une Saint-Jean quand même historique au point de vue de toute l'intensité et de la symbolique, a ajouté Ariane Moffatt, qui chantera pour la première fois en duo avec Isabelle Boulay pendant le spectacle. Et évidemment, (ce sera) une soirée empreinte d'adrénaline et de fierté pour les artistes d'être un peu les porte-parole de nos valeurs québécoises.»

Le Grand spectacle montréalais sera présenté à compter de 21h par Guy A. Lepage. Radio-Canada et plusieurs stations de radio le diffuseront à 21h30. Misteur Valaire prendra la relève dès 23h30 pour poursuivre la fête jusqu'à 1 h.

Sur le web

Guy A. Lepage optimiste et confiant

Québec : le « Printemps érable » fête ses 100 jours et ne lâche rien