NOUVELLES
21/06/2012 11:28 EDT | Actualisé 21/08/2012 05:12 EDT

Au moins 93 morts en Syrie, l'armée s'acharne sur Homs et Deraa

La répression et les combats ont fait au moins 93 morts jeudi en Syrie, où l'armée bombardait violemment plusieurs bastions rebelles comme Homs (centre) et Deraa (sud), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Au moins 52 civils, 38 soldats et trois rebelles ont péri au lendemain d'une journée sanglante qui avait également fait près de 100 morts, dont 53 civils.

Quinze personnes ont été tuées dans la région de Homs, dont 13 dans la ville même, où des rebelles sont retranchés dans plusieurs quartiers pilonnés.

La ville voisine de Qousseir est encerclée et bombardée par les troupes du régime du président Bachar al-Assad, et également survolée par des hélicoptères, a constaté le correspondant de l'AFP sur place.

De violents combats entre soldats et rebelles se déroulent depuis 07H00 locales (04H00 GMT) à Qousseir, essentiellement près de l'hôpital de la ville, a-t-il ajouté.

Au moins deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par des tirs de mitrailleuses lourdes et des obus tirés par les troupes gouvernementales, rapporte de son côté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans la province de Deraa (sud), au moins 18 civils ont été tués à Inkhel, bombardée puis prise d'assaut par l'armée, qui y a mené des perquisitions, selon l'OSDH. Dans la même région, deux enfants ont été tués dans des bombardements à Hrak.

Onze civils ont été tués à Douma, ville rebelle près de Damas, et trois autres ont péri sous les obus à Zibane, dans la province de Deir Ezzor (est).

Trois civils ont succombé dans la province d'Alep (nord) et trois rebelles sont morts dans des combats dans la région d'Idleb (nord-ouest), dont deux à Armanaz, localité bombardée par l'armée et où des insurgés ont attaqué un barrage de l'armée, selon l'OSDH.

Au total, au moins 38 soldats ont péri, en particulier dans des combats à Atareb, dans la province d'Alep.

A Dar Ezzat, toujours dans la province d'Alep, "un dépôt d'armes, deux canons et deux transports de troupes ont été détruits", selon l'OSDH, précisant que les rebelles ont mis la main sur un canon.

Depuis le début mi-mars 2011 de la révolte contre le régime, la répression et les combats entre armée et rebelles ont fait plus de 15.000 morts en Syrie, en majorité des civils, selon un dernier bilan de l'OSDH.

str-ram/fc

PLUS:afp