NOUVELLES
20/06/2012 05:02 EDT | Actualisé 20/08/2012 05:12 EDT

USA: une commission du Congrès vote la défiance au ministre de la Justice

Une commission parlementaire a émis mercredi un vote de défiance à l'égard du ministre américain de la Justice Eric Holder pour "outrage au Congrès", dans le cadre d'une enquête sur un scandale de trafics d'armes, malgré l'intervention du président Barack Obama.

Après plus de quatre heures de délibérations, la commission parlementaire chargée de superviser les activités du gouvernement, présidée par l'influent élu républicain Darrell Issa, a voté la défiance par 23 voix contre 17 et renvoyé son rapport sur l'opération "Fast and Furious" pour un vote de la Chambre des représentants en séance plénière.

Cette commission proteste contre le refus du ministre Holder de remettre un certain nombre de documents relatifs à cette enquête. Elle mène depuis février 2011 des investigations sur l'opération, lancée en 2009, au cours de laquelle des armes avaient été perdues par les Américains avant d'être utilisées par les cartels de la drogue mexicains.

Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a indiqué, dans un communiqué, que le vote en séance plénière aurait lieu la semaine prochaine.

"En dépit des nombreuses possibilités de fournir les documents nécessaires à l'enquête du Congrès sur +Fast and Furious+, le ministre de la Justice Holder continue à faire obstruction", a dit M. Boehner, précisant que M. Holder pouvait encore donner les documents demandés avant le vote de la Chambre.

"Ce n'est pas le résultat que je souhaitais et la procédure d'aujourd'hui n'aurait pas eu lieu si le ministre Eric Holder avait fourni les documents qu'il pouvait soumettre", a déclaré M. Issa, après le vote.

Le président américain Barack Obama a invoqué "le privilège de l'exécutif" pour justifier le refus de son ministre, selon une lettre du ministre adjoint de la Justice.

chv/sam

PLUS:afp